Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Perte nette de 1,2 milliard d'euros, perte d'exploitation de 300 M€
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
7.560 € -0.55 % Temps réel Euronext Paris
7.519 €Ouverture : +0.55 %Perf Ouverture : 7.642 €+ Haut : 7.518 €+ Bas :
7.602 €Clôture veille : 2 984 690Volume : +0.99 %Capi échangé : 2 270 M€Capi. :

Air france -klm : Perte nette de 1,2 milliard d'euros, perte d'exploitation de 300 M€

Air France - KLMAir France - KLM

(Tradingsat.com) - Air France - KLM a dévoilé vendredi matin des résultats annuels marqués par une hausse de 5,2% du chiffre d'affaires à 25,63 milliards d'euros, une réduction de la perte d’exploitation à -300 millions d’euros (contre -353 millions d’euros au 31 décembre 2011), et un résultat net négatif de 1,19 milliard d’euros après 471 millions de charges de restructuration.

A titre de comparaison, le consensus tablait sur un chiffre d'affaires de 25 509 millions d'euros, pour un résultat opérationnel en perte de -304 millions d'euros, et une perte nette estimée à -990 millions d'euros.

Au cours du seul quatrième trimestre 2012, le chiffre d'affaires de la compagnie aérienne franco-néerlandaise a progressé de 4,6% à 6,3 milliards d'euros (+2,3% hors change), tandis que la perte d’exploitation a été ramenée à -143 millions d’euros, contre -202 millions d’euros au 31 décembre 2011.

« L’année 2012, caractérisée par un ralentissement de la croissance mondiale et une situation de récession en Europe, a cependant enregistré une forte augmentation du prix du pétrole. Dans ce contexte très difficile, nos résultats sont conformes à nos prévisions, les premiers effets du plan Transform ayant permis une réduction de la perte d’exploitation », a déclaré Jean-Cyril Spinetta, le président du conseil d'administration de l'entreprise.

Le groupe ne donne pas de perspectives chiffrées pour 2013, qui « s’ouvre dans un environnement incertain, toujours marqué par une forte volatilité du prix du pétrole et des changes ». Air France - KLM compte maintenir dans ce contexte un « strict contrôle des capacités et des investissements ».

Par ailleurs, le plan Transform 2015 va se déployer totalement. Dans ces conditions, le groupe a pour objectif la poursuite de la réduction des coûts unitaires à change et prix du carburant constants et de la dette nette.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...