Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Les explosions à Bruxelles font chuter les Bourses en Europe
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
12.015 € +3.49 % Temps réel Euronext Paris
11.700 €Ouverture : +2.69 %Perf Ouverture : 12.115 €+ Haut : 11.410 €+ Bas :
11.610 €Clôture veille : 5 467 240Volume : +1.82 %Capi échangé : 3 607 M€Capi. :

Air france -klm : Les explosions à Bruxelles font chuter les Bourses en Europe

tradingsat

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert dans le rouge mardi, affectées par l'annonce d'explosions qui ont fait au moins un mort et plusieurs blessés à l'aéroport de Bruxelles, une nouvelle qui s'ajoute à l'impact négatif de la remontée du dollar.

A Paris, l'indice CAC 40 perdait 0,75% à 4.394,52 points à 09h15. À Francfort, le Dax cédait 1,04% et à Londres, le FTSE abandonnait 0,68%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 reculent de 0,95%.

Plusieurs explosions se sont produites en début de matinée dans le hall des départs de l'aéroport international de Bruxelles-Zaventem, faisant un mort et plusieurs blessés selon un tout premier bilan.

La nouvelle fait baisser nettement les valeurs du transport aérien et des loisirs. Air France-KLM cède 3,65%, Lufthansa 3,07%, Easyjet 3,2% et le groupe hôtelier Accor, plus forte baisse du CAC, 4,13%. L'indice Stoxx européen du secteur abandonne 2,33%. Le tour-opérateur Thomas Cook chute quant à lui de 5,2% en dépit du maintien de ses prévisions.

Sur le marché des changes, le dollar poursuit son rebond face à un panier de devises de référence après les déclarations de plusieurs responsables de la Réserve fédérale américaine qui ont alimenté les conjectures sur la possibilité d'une hausse de taux le mois prochain.

Le président de la Fed d'Atlanta, Dennis Lockhart, a déclaré que la banque centrale américaine pourrait envisager un tel relèvement dès la réunion d'avril et son homologue de San Francisco, John Williams, a dit à Market News International qu'il serait prêt à approuver une telle décision. Avant eux, Jeffrey Lacker, le président de la Fed d'Atlanta, avait estimé que l'inflation aux Etats-Unis devrait progressivement remonter vers 2%, l'objectif du FOMC.

L'euro se traite autour de 1,1240 dollar, en repli de 0,15%.

La séance en Europe sera animée par la publication des indices PMI Markit "flash", par l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne et par l'indice ZEW du sentiment des investisseurs. En France, selon les PMI, le secteur privé a renoué avec la croissance en mars.

Deutsche Bank perd 2,34%. Moody's a annoncé lundi soir avoir placé la note du groupe bancaire sous surveillance en vue d'un possible abaissement et le directeur financier du groupe a déclaré que la période janvier-février avait été la pire qu'il ait jamais vécue pour le secteur bancaire.

Toujours dans le secteur bancaire, la cotation de Banco Popolare a été suspendue alors que le titre chutait de 6,5%, les investisseurs craignant un appel au marché pour obtenir le feu vert de la Banque centrale européenne (BCE) à une fusion avec Banca Popolare di Milano (-3,19%).

Vivendi, en hausse de 1,47%, affiche la seule progression franche du CAC après un relèvement de recommandation d'Exane BNP Paribas, passé à "surperformance".

(Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI