Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Les Bourses européennes en baisse à mi-séance
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
12.095 € +0.17 % Temps réel Euronext Paris
12.115 €Ouverture : -0.17 %Perf Ouverture : 12.390 €+ Haut : 12.065 €+ Bas :
12.075 €Clôture veille : 3 601 320Volume : +1.20 %Capi échangé : 3 631 M€Capi. :

Air france -klm : Les Bourses européennes en baisse à mi-séance

tradingsat

(Reuters) - Les Bourses européennes évoluent en baisse à mi-séance mardi et Wall Street est attendue elle aussi en repli après les attentats commis en début de journée à Bruxelles, qui ont déclenché un nouveau mouvement d'aversion au risque sur les marchés financiers.

À Paris, le CAC 40 cède 0,38% à 4.411,25 points à 11h15 GMT. À Francfort, le Dax abandonne 0,08% et à Londres, le FTSE recule de 0,37% tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 perd 0,47% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,34%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,2% à 0,4%.

Le bilan encore provisoire des explosions qui se sont produites à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem et dans une station du métro de la capitale belge est de 26 morts et plusieurs dizaines de blessés.

"Le risque géopolitique, y compris les actes terroristes qui affectent directement les échanges et les mouvements des marchés, reste un facteur qu'il est important de surveiller", commente Lorne Baring, directeur exécutif de B Capital Wealth Management à Genève.

"En période de croissance inférieure à la normale à la fois en Europe et dans le monde, et alors que les valorisations des actions ne sont plus bon marché, le contexte est vulnérable à des chocs susceptibles de déclencher une chute des prix des actifs."

Le secteur du transport aérien et du tourisme a été le premier touché par les nouvelles en provenance de Belgique. Air France-KLM cède 4,5%, Lufthansa 1,61%, Easyjet 1,2% et le groupe hôtelier Accor, plus forte baisse du CAC, 3,4%. L'indice Stoxx européen du secteur abandonne 1,68%.

Sur le marché des changes, le repli sur les valeurs refuges favorise le yen et le franc suisse tandis que l'euro cède du terrain face au dollar, autour de 1,1210 après une incursion sous le seuil de 1,12. Parallèlement, les rendements des obligations d'Etat allemandes, considérées comme des valeurs refuges, ont touché leur plus bas niveau depuis deux semaines, à 0,18% pour le dix ans.

Les événements de Bruxelles ont partiellement occulté la série d'indicateurs économiques européens publiés depuis l'ouverture, qui montrent notamment une amélioration de l'activité du secteur privé en zone euro et une embellie plus marquée qu'attendu du climat des affaires en Allemagne.

Dans le secteur bancaire, Deutsche Bank perd 1,74%. Moody's a annoncé lundi soir avoir placé la note du groupe bancaire sous surveillance en vue d'un possible abaissement et le directeur financier du groupe a déclaré que la période janvier-février avait été la pire qu'il ait jamais vécue pour le secteur bancaire.

Vivendi, en hausse de 3,22%, affiche la meilleure performance du CAC après un relèvement de recommandation d'Exane BNP Paribas, passé à "surperformance".

(Atul Prakash,; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI