Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Le secteur aérien plonge après son second avertissement en un mois
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
11.610 € -6.11 % Temps réel Euronext Paris
12.265 €Ouverture : -5.34 %Perf Ouverture : 12.660 €+ Haut : 11.450 €+ Bas :
12.365 €Clôture veille : 9 066 790Volume : +3.02 %Capi échangé : 3 486 M€Capi. :

Air france -klm : Le secteur aérien plonge après son second avertissement en un mois

(Tradingsat.com) - L'action Air France - KLM accélère sa chute mardi après-midi, plongeant de près de 10% en milieu d'après-midi (-9,4% à 8,5 euros vers 15h30). Les investisseurs sanctionnent en effet lourdement l'avertissement lancé par la compagnie franco-néerlandaise sur ses résultats 2014.

En marge de l'annonce d'une progression de 2,9% de son trafic de passagers en juin, le groupe a abaissé son objectif d’EBITDA entre 2,2 et 2,3 milliards d’euros, contre 2,5 milliards d’euros attendu auparavant.

"Sans constituer une rupture de tendance, le trafic de passager de juin publié aujourd’hui et les réservations pour juillet et août reflètent une situation de surcapacité qui affecte les yields [rendements, ndlr] sur certaines lignes long-courrier, notamment l’Amérique du nord et l’Asie", a expliqué le groupe, toujours confronté par ailleurs à la faiblesse persistante de la demande de cargo et à la situation difficile au Venezuela.

Seul motif de satisfaction, Air France- KLM estime que "le maintien d’une stricte discipline dans les investissements doit permettre de rester en ligne avec les objectifs de désendettement". Il confirme ainsi l’objectif d’une dette nette de 4,5 milliards d’euros en 2015.

Mais la déception est vive alors qu'Air France - KLM a déjà engagé d'importants efforts de réduction de ses coûts dans le cadre du plan "Transform 2015". Le groupe doit d'ailleurs présenter le 25 juillet prochain, à l'occasion de la publication de ses résultats semestriels, un nouveau plan d'économies dans le prolongement de "Transform 2015". Le projet sera ensuite détaillé en septembre.

Ailleurs en Europe, le secteur subit le contrecoup de ces mauvaises nouvelles. Lufthansa cède près de 3% à Francfort, tandis qu'International Consolidated Airlines Group (connu sur le nom d'International Airlines Group, le holding né de la fusion de British Airways et Iberia) chute de 5,9% à Londres.

Selon les analystes de Credit Suisse, "International Consolidated Airlines aura besoin de publier un solide deuxième trimestre et de se montrer très confiant sur le troisième trimestre pour rassurer les investisseurs après les avertissements d'Air France - KLM et de Lufthansa".

La compagnie allemande avait en effet réduit ses prévisions de résultats opérationnels le 11 juin dernier pour 2014 et 2015 en invoquant de récentes grèves et la concurrence des compagnies du Golfe et des transporteurs à bas prix.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI