Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Le fret aérien continue de stagner en mai
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
11.610 € -6.11 % Temps réel Euronext Paris
12.265 €Ouverture : -5.34 %Perf Ouverture : 12.660 €+ Haut : 11.450 €+ Bas :
12.365 €Clôture veille : 9 066 790Volume : +3.02 %Capi échangé : 3 486 M€Capi. :

Air france -klm : Le fret aérien continue de stagner en mai

AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM

(Tradingsat.com) - L’Association du transport aérien international (IATA) a publié mardi ses statistiques sur les marchés mondiaux de fret aérien, qui indiquent que la croissance du secteur était encore nulle en mai, suivant essentiellement la tendance des 18 derniers mois.

Le nombre global de tonnes-kilomètres de fret a augmenté de seulement 0,8 % en mai par rapport à l’année précédente. Toutefois, la capacité a augmenté de 2,1 %, ce qui a fait chuter le coefficient de charge à 44,9 %, le plus faible niveau depuis le début de la reprise. Comme environ 60 % du fret mondial est transporté dans les soutes des avions de passagers, il est particulièrement difficile de gérer la capacité de fret lorsque la croissance du trafic passagers est supérieure à celle du fret.

L’inertie des marchés de fret semble être attribuable au ralentissement récent de la croissance dans les économies en développement, y compris celle de la Chine, souligne l'IATA. De plus, la confiance des milieux d’affaires plafonne à l’échelle mondiale et elle décline dans certaines économies en développement, ce qui diminue la probabilité d’un redressement significatif dans un avenir immédiat.

"Il devient de plus en plus difficile de voir des signes positifs quant à la croissance du fret aérien. La situation au Moyen-Orient demeure favorable, et le déclin s’atténue dans la zone euro. Mais ces points positifs sont contrebalancés par la faiblesse de la croissance en Asie-Pacifique. Il est maintenant clair que la reprise du fret aérien observée à la fin de 2012 n’était qu’une illusion. Le fret aérien, comme plusieurs secteurs de l’économie mondiale, semble actuellement en état d’hibernation", a déclaré M. Tony Tyler, directeur général et chef de la direction de l’IATA.

L’Europe et surtout le Moyen-Orient se sont démarqués par leur performance annuelle, mais les faibles résultats en Asie-Pacifique et en Amérique du Nord ont fait chuter la croissance.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI