Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Du mieux pour les compagnies aériennes selon l'IATA
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
11.905 € +2.54 % Temps réel Euronext Paris
11.700 €Ouverture : +1.75 %Perf Ouverture : 11.990 €+ Haut : 11.410 €+ Bas :
11.610 €Clôture veille : 2 881 380Volume : +0.96 %Capi échangé : 3 574 M€Capi. :

Air france -klm : Du mieux pour les compagnies aériennes selon l'IATA

L'IATA revoit ses prévisions en hausse sur le transport aérienL'IATA revoit ses prévisions en hausse sur le transport aérien

(Tradingsat.com) - L'année 2013 devrait être un peu plus ensoleillée que prévu pour le transport aérien si l'on en croit les prévisions de l'IATA, qui table désormais sur des profits nets après impôt de 10,6 milliards de dollars au niveau mondial, contre 8,4 milliards de dollars estimés auparavant.

"Les bénéfices de l'industrie font un petit pas dans la bonne direction. La demande passagers est solide et l'activité cargo commence à repartir, sur fond d'amélioration des perspectives économiques mondiales", a indiqué mercredi l'Association du transport aérien international.

"Ce regain d'optimisme tire également les prix du pétrole vers le haut", a déclaré Tony Tyler, le président de l'IATA, qui table sur des revenus en hausse de 12 Mds$ et des coûts en augmentation de 9 à 10 Mds$ liés essentiellement à la facture pétrolière.

Risques et volatilité

L’IATA remarque que des risques considérables subsistent, qui pourraient compromettre la reprise. La prévision est basée sur les signes d’amélioration de la confiance des milieux d’affaires. Mais la controverse entourant le plan de sauvetage draconien pour la Chypre indique clairement que la crise de la zone euro n’est pas terminée et pourrait même s’aggraver.

"Les engagements de la Banque centrale européenne face à la crise de la zone euro et la lente reprise économique aux États-Unis devraient nous amener vers un redressement faible mais durable. Mais nous avons connu déjà deux faux départs. Les conditions en voie d’amélioration au début de 2011 et 2012 se sont dégradées avec l’intensification de la crise de la zone euro. Cela pourrait se produire à nouveau. L’impact de l’évolution de la situation à Chypre est un facteur de risque que nous ne pouvons ignorer", selon M. Tyler.

Mention très bien pour l'Asie

Selon l'IATA, l'Asie Pacifique sera le principal contributeur aux résultats du secteur aérien, avec des profits attendus autour de 4,2 Mds$ en 2013, contre 3,2 Mds$ anticipés auparavant et 3,9 Mds enregistrés en 2012.

C'est un peu plus que ce que devraient rapporter les compagnies américaines (3,6 Mds$), et nettement supérieur aux profits attendus en Europe (800 M$), en Amérique Latine (600 M$) et en Afrique (100 M$).


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI