Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AIR FRANCE -KLM

AF - FR0000031122 SRD PEA PEA-PME
4.453 € +5.37 % Temps réel Euronext Paris

Air france -klm : Alitalia assure qu'elle ne va pas recevoir de prêt

vendredi 22 février 2008 à 10h33
BFM Bourse

MILAN (Reuters) - Alitalia déclare que la possibilité d'un prêt bancaire garanti par l'Etat pour maintenir la compagnie en activité jusqu'à sa reprise éventuelle par Air France-KLM n'est pas à l'ordre du jour, démentant ainsi un article d'Il Sole 24 Ore.

La compagnie aérienne publique a déclaré à maintes reprises avoir besoin d'une injection de 750 millions d'euros d'ici le milieu de l'année et d'après le quotidien, qui cite des sources, elle pourrait se voir accorder un prêt de 300 millions d'euros pour pouvoir continuer à fonctionner.

Alitalia a engagé des discussions exclusives avec Air France-KLM en vue d'un rachat, mais en raison du bouleversement du calendrier politique italien - démission du gouvernement Prodi et nouvelles élections - les pourparlers risquent de durer plus longtemps que prévu et de n'aboutir qu'en juin, poursuit le journal, ajoutant que d'ici là, la compagnie pourrait être à court d'argent.

"Alitalia dément que, en ce moment, il y ait des initiatives en ce sens", déclare l'entreprise dans un communiqué.

Vers 9h15 GMT, l'action de la compagnie recule de 0,35% à 0,66 euro à la Bourse de Milan.

Les projets d'Alitalia ont également été contrariés par l'action en justice engagée par sa petite concurrente italienne Air One, qui cherche à revenir dans le processus de reprise.

Un tribunal a rejeté mercredi une première requête d'Air One visant à obtenir la suspension des discussions Air France-Alitalia mais la compagnie a fait appel.

Elle a refusé vendredi de commenter des informations de presse selon lesquelles elle pourrait lancer sa propre offre d'achat sur Alitalia. "Air One ne commente pas les informations de presse et répète qu'elle attend avant toute chose l'issue de sa procédure d'appel", a déclaré un porte-parole de la compagnie.

Le ministre sortant de l'Économie, qui a exclu Air One en choisissant la compagnie franco-néerlandaise comme partenaire préférentiel pour Alitalia, a déclaré ce mois-ci qu'elle pouvait toujours faire une contre-offre publique étant donné qu'Alitalia est une entreprise cotée en Bourse.

Stefano Bernabei, version française Gilles Guillaume

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AIR FRANCE -KLM en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.30 % vs +10.48 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat