Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Mis à contribution pour CDG Express ?
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
7.715 € +0.16 % Temps réel Euronext Paris
7.689 €Ouverture : +0.34 %Perf Ouverture : 7.876 €+ Haut : 7.659 €+ Bas :
7.703 €Clôture veille : 2 874 780Volume : +0.96 %Capi échangé : 2 316 M€Capi. :

Air france -klm : Mis à contribution pour CDG Express ?

tradingsat

(CercleFinance.com) - Selon les Echos, les compagnies aériennes pourraient être mises à contribution dès 2017 pour financer la liaison ferroviaire express entre l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle et Paris, baptisée CDG Express. L'instauration d'une taxe d'un peu plus d'un euro sur les billets d'avions pourrait rapporter de 35 à 40 millions d'euros par an.

Serpent de mer depuis plusieurs décennies, la liaison ferrée CDG Express, qui devrait directement relier le grand aéroport parisien à la gare de l'Est en 20 minutes d'ici 2024, avec une desserte cadencée au quart d'heure, semble avancer rapidement.

Encore faut-il trouver les moyens de financer de cette opération extérieure au schéma classique (et subventionné) des transports franciliens (STIF, RATP, SNCF, etc). D'où un besoin de financement initial de 1,4 milliard d'euros pour la construction de l'infrastructure, plus près de 300 millions d'euros pour les trains. Mais aussi, par la suite, les frais d'exploitation.

'Le tarif élevé (24 euros par aller, ndlr) du CDG Express et la taxe sur les billets d'avion ne suffiront pas à couvrir à la fois les coûts de construction et d'exploitation de cette ligne', affirmait à ce propos l'Association des usagers des transports (AUT) d'Ile-de-France dans un avis publié le 15 juillet dernier.

Ce que confirment les Echos selon lesquels le gouvernement réfléchirait, en conséquence, à instaurer une taxe d'un peu plus d'un euro sur chaque billet d'avion au départ ou à l'arrivée à Roissy Charles-de-Gaulle. La mesure pourrait être inscrite, en fin d'année, dans le collectif budgétaire pour une entrée en vigueur dès l'année prochaine. Elle générerait un produit annuel de l'ordre de 35 à 40 millions d'euros, selon les Echos.

Le but serait, selon le journal, de renforcer la crédibilité financière du projet CDG Express, qui sera réalisé conjointement par SNCF Réseau et Paris Aéroport, auprès de ses éventuels financeurs bancaires.



Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...