Bourse > Air france -klm > Air france -klm : La direction lâche encore du lest
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
7.703 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
7.900 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 2 313 M€Capi. :

Air france -klm : La direction lâche encore du lest

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après douze jours de conflit et des pertes évaluées entre 15 et 20 millions d'euros par jour qui devraient reporter le retour des profits pour la compagnie française, Air France a présenté ce jour aux représentants des pilotes un protocole de sortie de conflit.

Une nouvelle étape, potentiellement décisive, dans la résolution d'un différend abondamment commenté - et critiqué -, le plus grave qu'ait connu Air France depuis 1998, après l'annonce avant-hier (confirmée ce soir) de l'abandon du projet de développement de Transavia Europe à la demande des syndicats de pilotes.

En sus du renoncement au projet précité, qui était pourtant cher au PDG d'Air France-KLM Alexandre de Juniac, s'ajoute la suppression de la disposition de l'accord de création de Transavia France signé il y a sept ans et qui instaure une limite de quatorze avions.

En d'autres termes, la flotte de la compagnie low cost du groupe pourra s'étendre, mais seulement à l'échelon hexagonal, et ce développement ne concernera que des Boeing 737, donc des avions court-courriers.

Cette expansion sera assurée dès l'été prochain 'afin de capter une plus grande part du marché loisir en forte croissance, de créer 1 000 emplois, dont 250 pilotes, et de renforcer la position de leader du groupe Air France-KLM sur la plate-forme de Paris-Orly', a détaillé la compagnie aérienne française.

Du point de vue social, la grande pomme de discorde de cette grève, les pilotes volant sur Transavia seront employés aux conditions d'exploitation et de rémunération de Transavia France, afin de garantir la compétitivité de cette dernière ainsi que son développement en complémentarité avec le réseau Air France.

Enfin, deux contrats coexistants (Transavia France et Air France) seront mis en place pour les pilotes Air France volontaires pour Transavia France. Les règles d'utilisation et de rémunération seront celles en vigueur dans l'entreprise où le pilote exercera son activité et où il sera rémunéré. 'Ce dispositif permettra par ailleurs un développement de carrière dynamique et intégré, comprenant notamment une liste de séniorité unique', a assuré la compagnie aérienne française, qui évoque une 'solution équilibrée'.

Reste à connaître l'avis des pilotes sur ces concessions objectivement majeures.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...