Bourse > Air france -klm > Air france -klm : 12e jour de grève, Transavia France en cause
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
11.530 € -4.67 % Temps réel Euronext Paris
12.575 €Ouverture : -8.31 %Perf Ouverture : 12.600 €+ Haut : 11.140 €+ Bas :
12.095 €Clôture veille : 10 929 400Volume : +3.64 %Capi échangé : 3 462 M€Capi. :

Air france -klm : 12e jour de grève, Transavia France en cause

tradingsat

(CercleFinance.com) - Bien que le projet de compagnie à bas coûts Transavia Europe ait été retiré par la direction, la grève des pilotes d'Air France se poursuit et en entre maintenant dans son 12e jour. L'enjeu du conflit porte maintenant sur Transavia France, un projet maintenu, et tout spécialement sur le “contrat unique” (entre Air France et Transavia France) dont la direction ne veut pas entendre parler. Ce matin, le conseil d'administration d'Air France-KLM appelle de nouveau “les grévistes à la reprise des vols”. Les négociations devraient reprendre aujourd'hui.

Selon le PDG du groupe Alexandre de Juniac, “une concession majeure a été faite afin de parvenir à un accord : le retrait du projet low cost pan-européen du groupe, comme le réclamaient les organisations représentatives des pilotes. Malgré cela, la grève se poursuit.”

Et M. de Juniac de poursuivre : “concernant le développement de Transavia en France, le conseil (d'administration) a confirmé qu'il ne peut s'opérer qu'à des conditions économiques compatibles avec le modèle low cost.”

Il revient aussi sur l'un des points litigieux entre la direction et le syndicat des pilotes de ligne d'Air France : “le conseil a insisté sur le fait qu'un 'contrat unique' (en particulier aux conditions Air France) y est totalement contraire”.

Le PDG se prévaut donc du “plein soutien” de l'instance dirigeante du groupe pour organiser “la poursuite du développement de Transavia France dans des conditions économiques compétitives et assorties de garanties”.

“Le conseil d'administration du groupe appelle les représentants des grévistes à conclure les négociations. Il en appelle également à la responsabilité des pilotes afin qu'ils reprennent immédiatement les vols au service des clients d'Air France”, indique enfin la compagnie aérienne.

Chez Aurel BGC, les analystes rappellent ce matin que “le syndicat majoritaire (des pilotes) estime qu'aucun pilote d'Air France n'ira chez Transavia si on lui impose un nouveau contrat de travail. Les pilotes demandent toujours la création d'un contrat unique, valable dans toutes les sociétés du groupe. Les négociations devraient reprendre aujourd'hui après leur suspension hier.”


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI