Bourse > Adl partner > Adl partner : Un deuxième trimestre difficile
ADL PARTNERADL PARTNER ALP - FR0000062978ALP - FR0000062978
18.000 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
18.190 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 77 M€Capi. :

Adl partner : Un deuxième trimestre difficile

tradingsat

(CercleFinance.com) - ADLPartner a fait état hier après Bourse d'un recul de 4,3% de ses revenus du deuxième trimestre à 27,9 millions d'euros.

Le volume d'affaires brut a en outre baissé de 5,9% sur cette période à 66,3 millions d'euros.

Au 30 juin, le chiffre d'affaires d'ADLPartner ressort à 57,4 millions d'euros, dont 54 millions en France (-2,1% en glissement annuel) et 3,3 millions en Espagne (+45%), en repli de 0,2%, preuve d'un net ralentissement durant la seconde moitié du semestre. Le volume d'affaires semestriel brut s'est, lui, établi à 135,8 millions d'euros, soit une diminution de 2,1% par rapport aux 6 premiers mois de l'exercice clos.

Le groupe a par ailleurs dénombré 3.048.529 abonnements actifs à durée libre au premier semestre, en hausse de 1,9% sur un an. Ceux-ci ont contribué à hauteur de 37,2 millions d'euros aux ventes de la période janvier-juin, en progression de 1,3%, tandis que les abonnements à durée déterminée (ADD) ont vu leur chiffre d'affaires se contracter de 11,1% à 7,6 millions d'euros.

Enfin, les segments 'Livres, objets, audio, vidéo' (LOAV) et 'Divers' ont enregistré respectivement 8,6 et 3,9 millions d'euros de revenus, en baisse de 13,1% et en croissance de 71,8%.

'Dans une conjoncture difficile, les volumes prospectés ont été réduits sur les offres ADD et LOAV', a expliqué ADLPartner, qui s'agissant des activités nouvelles 'a poursuivi ses investissements dans sa filiale ADLP Assurances, spécialisée dans le courtage d'assurances par marketing direct'.

Le groupe, qui développe une stratégie de valorisation de ses savoir-faire afin de renforcer les positions de ses activités historiques et développer de nouveaux relais de croissance, doit consentir des investissements marketing et commerciaux importants pour développer sa filiale ADLP Assurances.

Les résultats consolidés du premier semestre 2015 du groupe devraient en conséquence être en retrait sensible par rapport à ceux de 2014, a-t-il prévenu.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...