Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Moins d'offres publiques en 2018 en Bourse de Paris, mais une prime moyenne en hausse

lundi 25 février 2019 à 15h45

(BFM Bourse) - Le nombre d'offres publiques a chuté de 39% en 2018 en Bourse de Paris (-24% en tenant compte des opérations annoncées mais pas encore déposées à l'AMF), selon le Baromètre des offres publiques d'Alantra France, mais la prime moyenne offerte par les initiateurs a progressé de 17%

Après une année 2017 record, le nombre d’OPA intervenues sur le marché parisien a fortement diminué en 2018, selon le Baromètre des offres publiques d'Alantra France Corporate Finance. Seulement 25 offres ont été effectivement déposées à l'Autorité des marchés financiers, contre 41 (-39%) en 2017, ce qui peut s’expliquer notamment par la montée de nombreuses incertitudes (guerre commerciale, mouvements sociaux, Brexit, croissance…), dissuadant les initiateurs de mobiliser des fonds pour racheter des entreprises.

En tenant compte des offres annoncées en 2018 mais non encore déposées effectivement à l'AMF, soit sept opérations putatives (dont celle de Vorwerk sur Guy Degrenne, de CVC sur April ou encore de Horizon sur Parrot), le nombre total d'offres (déposées + uniquement annoncées) a reculé de 24% à 32 opérations, précise Alantra.

Par typologie, il s'est maintenu un nombre proportionnellement élevé d'offres dites "de fermeture" (lancée par un actionnaire déjà majoritaire visant si possible un retrait de la cote de la cible). Ces offres (OPAS, OPR-RO et OPE) ont représenté 79% des opérations déposées l'an dernier, contre 76% en 2017. Par ailleurs, 77% des offres déposées et clôturées en 2017 ont mené à un retrait effectif. Trois initiateurs ont toutefois échoué dans le souhait de retirer la société cible de la Bourse : la première offre de TF1 sur Auféminin (le groupe n'avait obtenu que 78,4% du capital au terme de sa première offre, et a dû en lancer une nouvelle pour parvenir à ses fins), celle d'Orange sur Business & Decision et celle de Sofiouest sur Spir Communication. En 2017, le taux de retrait était tout proche (78%).

Les primes offertes en moyenne par les initiateurs ont rebondi, pour atteindre 26,9% du cours "spot" de la cible (niveau immédiatement précédent l'annonce de l'opération), contre 23% en 2017.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.86 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat