Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Le climat de crainte sur les marchés incite un gérant à... revenir sur les émergents

mardi 22 janvier 2019 à 11h55
Fabiana Fedeli, responsable de la gestion actions de Robeco, mise sur les émergents

(BFM Bourse) - C'est quand tout semble aller mal qu'il est opportun de se positionner sur une catégorie d'actions pourtant jugées plus risquées que la moyenne, en l'occurrence celle des indices boursiers des économies émergentes. Tel est le pari du gestionnaire d'actif néerlandais Robeco en ce début d'année.

"Des risques sont toujours bien présents, mais la roue tourne" pour les marchés émergents, parie Fabiana Fedeli, responsable mondiale de la stratégie actions de Robeco.

Même au plus fort de l’épisode de volatilité de décembre dernier, alors que la situation commerciale restait floue et que tous les grands marchés reculaient, les actions émergentes ont largement surclassé Wall Street (suivies par l’Europe et le Japon), observe la stratège, qui ne se dit "pas étonnée" de cette surperformance.

"Il est temps d'aller voir ailleurs qu'aux États-Unis"

En effet, les investisseurs ont fini par prendre conscience fin 2018 que les sociétés américaines ne seraient pas épargnées par les maux (menaces sur la croissance mondiale, difficultés géopolitiques, vigueur du dollar) qui touchaient tout le reste de la planète. D'où le "clap de fin pour cette période enchanteresse où la prime de risque des actions américaines était tombée à un point bas historique" par rapport aux autres marchés. "Il est temps d’aller voir ailleurs qu’aux États-Unis", avance donc Fabiana Fedeli.

En dollars, les marchés émergents, l'Europe et le Japon accusent encore un retard -malgré la surperformance de décembre- proche de 10% sur Wall Street. Considérant les risques géopolitiques et la menace de récession dans certains pays européens, c'est l’avenir des actions japonaises et émergentes qui apparaît le moins incertain," la plupart des catalyseurs négatifs potentiels étant connus et intégrés par les marchés".

Les entreprises émergentes devraient voir leurs bénéfices progresser de 9%

Robeco reconnaît que tout n'est pas rose pour ces catégories d'actions, avec un tassement de la croissance des résultats sur fond de ralentissement de l'économie chinoise, ce qui devrait se traduire par de mauvaises surprises dans les publications financières. Néanmoins, la progression des bénéfices des entreprises émergentes devrait tout de même atteindre 9% cette année, tandis que Pékin apparaît encore capable de gérer un atterrissage progressif avec des mesures de relances attendues dans le courant de l'année.

Vers la fin de l'ascension du dollar

"Parallèlement, sans pour autant disparaître, les autres problèmes qui avaient mené la vie dure aux actions émergentes en 2018 se résolvent peu à peu", note Robeco. D’une part, la Réserve fédérale américaine s’est récemment montrée plus accommodante, laissant espérer une suspension temporaire des relèvements de taux. Elle devrait continuer de réduire son bilan, mais le fait qu’elle avance plus prudemment indique que, si les perspectives macroéconomiques le permettent, la Banque centrale pourrait marquer une pause dans son processus de durcissement quantitatif. Si la Fed se fait plus conciliante et que la conjoncture américaine est moins favorable, l’ascension du dollar devrait elle aussi prendre fin, un facteur positif pour les marchés émergents (étant donné que leur dette reste majoritairement libellée en dollars). D’autre part, un certain nombre d’autres points de tension (notamment les élections au Brésil et au Mexique) sont désormais derrière nous, note la firme néerlandaise.

"La Fed est plus conciliante, Xi Jinping et Donald Trump se parlent, l’administration américaine semble plus encline à entériner un accord et les problèmes géopolitiques se résolvent : autant d’épées de Damoclès qui s’éloignent peu à peu des marchés émergents", qui met donc le cap sur ces valeurs.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -3.03 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat