Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

L'incroyable essor de Wall Street sous Donald Trump touche sans doute à sa fin

dimanche 29 décembre 2019 à 07h30
À trois ans de mandat, Trump peut se féliciter de l'avance du S&P 500

(BFM Bourse) - Le rally boursier depuis l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis se révèle clairement impressionnant, dans l'absolu et en regard de la performance habituelle constatée à ce stade d'un cycle présidentiel US (c'est-à-dire au terme des trois premières années d'un mandat initial). Mais il pourrait être plus difficile de faire à nouveau mieux que la moyenne pour sa quatrième année.

L'indice le plus représentatif du marché boursier américain, le S&P 500, a progressé de plus de 50% depuis l'élection de Donald Trump. Ce qui place le bilan de l'actuel locataire de la Maison-Blanche parmi les plus positifs depuis 1928, selon des données compilées par Bespoke Investment Group, citées dans un article de CNBC. La performance de l'indice large américain sous Donald Trump est ainsi plus de deux fois plus importante que la variation moyenne de 23% constatée après trois années de mandats pour ses prédécesseurs.

Depuis le début de 2019, la hausse du S&P 500 atteint 29,4% (mesurée à la clôture du 26 décembre), alors que la moyenne pour les précédents présidents américains en année 3 -historiquement la plus porteuse des quatre années de mandat- est de 12,8%, selon Bespoke.

En dépit d'une certaine volatilité liée aux rebondissements du feuilleton commercial, l'indice a passé cette année le cap de 3000 points pour la première fois de son histoire et battu depuis record après record, bien aidé par l'assouplissement de la politique monétaire de la Réserve fédérale. Pour la première fois depuis la dernière crise financière, la banque centrale des Etats-Unis a abaissé par trois fois ses taux directeurs, jugeant que le niveau d'incertitudes macro-économiques justifiait de desserrer le robinet du crédit bien que le marché de l'emploi ne soit à ce stade pas affecté avec un taux de chômage quasiment au plus bas historique.

Des analystes prudents pour 2020

La première année de mandat de Donald Trump (2017) avait aussi été beaucoup plus dynamique que la moyenne (d'une première année de cycle) pour le S&P 500, avec 19,4% de hausse contre une moyenne de +5,7%.

En revanche pour la deuxième année de son mandat, 2018, le S&P 500 avait subi une contre-performance de -6,2%. Certes, il s'agit généralement de la moins bonne année d'un cycle présidentiel outre-Atlantique, mais la performance moyenne constatée est tout de même de +4,5%, toujours d'après les données de Bespoke. La faute essentiellement au mois de décembre 2018 en chute de 9,2%, sur fond d'intensification des attaques de Donald Trump vis-à-vis de la Chine, tandis que la Fed avait procédé à un dernier relèvement de taux.

Quelles sont les perspectives pour 2020 ? La quatrième année d'un cycle présidentiel se traduit en moyenne par une progression de 5,7% du S&P 500. Sans surprise, l'actuel président affiche toute confiance dans les perspectives de l'économie américaine et de son baromètre boursier. Toutefois, vu le niveau désormais atteint, la marge de progression de l'indice en regard des attentes des analystes est maigre. En moyenne, les stratégistes anticipent un S&P 500 à 3330 points d'ici la fin de l'année, relève CNBC. Soit moins de 3% de gains par rapport au niveau actuel. Ce qui signifie que la quatrième année du mandat de Donald Trump pourrait se révéler pâlotte en comparaison de la moyenne de ses prédécesseurs au même stade de leur mandat.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.10 % vs -3.12 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat