Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Xavier Niel pourrait un jour révolutionner le marché belge

Marché : Xavier Niel pourrait un jour révolutionner le marché belge

Xavier Niel, patron de l'opérateur FreeXavier Niel, patron de l'opérateur Free

(Tradingsat.com) - Xavier Niel s'intéresse à la Belgique... mais pas pour ses avantages fiscaux. En effet, l'emblématique patron de Free pourrait un jour ou l'autre débarquer sur le marché des télécoms belge pour en quelque sorte le "replacer là où il devrait être", comme il l'explique dans une interview consacrée au magazine Trends-Tendances.

Le dirigeant historique de l'opérateur qui a révolutionné le mobile en France regarde notamment quelques dossiers outre-Quiévrain, comme Base ou Mobistar, filiales respectives de KPN et France Télécom.

Si des opportunités se présentent un jour, "je réfléchirai à y venir, mais aujourd’hui il n’y a pas d’acteur à vendre en Belgique", a déclaré Xavier Niel.

"La Belgique nous paraît être une extension naturelle"

"De par sa proximité, de par sa langue commune sur une partie du territoire, la Belgique nous paraît être une extension naturelle", justifie la sixième fortune française. "Pourrait-on faire baisser les prix de tous les acteurs du marché ? Oui, je l’espère. En général, on n’est pas trop mauvais pour ça. Telenet a commencé à jouer un peu ce rôle en Belgique, cela prouve qu’il y a de la place", affirme-t-il au magazine économique et financier.

L'actionnaire majoritaire déplore en outre le caractère trop restrictif des nouvelles licences mobiles que l’Etat belge attribue parfois, et les difficultés qu'il pourrait rencontrer dans le déploiement de nouvelles antennes en Belgique.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI