Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

WallStreet : Record du S&P qui résiste à la tension des taux

jeudi 21 octobre 2021 à 23h29
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Après le Dow Jones mercredi, c'était au tour du 'S&P' de battre un record absolu ce jeudi: c'est chose faite à l'issue d'une 7ème séance de hausse consécutive, avec un nouveau zénith de 4.551 en intraday et 4.449 en clôture (valeur très proche).
Le Nasdaq gagne +0,62% à 15.215, le Dow Jones finit in extremis dans le rouge (-0,02%) un repli qu'il doit intégralement à IBM qui plonge de -9,6% et qui a longtemps perdu plus de 10% en séance.

Les 'chiffres du jour' n'ont pas vraiment impacté la tendance car le tableau est mitigé: il y a du bon avec le nombre des reventes de logements anciens qui a grimpé de +7% (à 6,29Mns) au lieu de +3,7% attendu (à 6,1Mns) et des stocks au plus bas historique (2,4 mois de biens en réserve : tout se vend très vite, en 17 jours en moyenne).

Mais le tableau s'assombrit avec le recul de la croissance de l'activité manufacturière US selon l'indice de la Fed de Philadelphie ('Philly Fed') qui chute de -7Pts, à 23,8 contre 30,7 en septembre.
Ensuite, les inscriptions aux allocations chômage n'ont diminué que de -6.000 à l'issue de la semaine du 10 au 16 octobre aux Etats-Unis pour s'établir à 290.000.

Le département du travail américain indique également que la moyenne mobile sur 4 semaines s'établit 319.750, en recul de 15.250 (là encore, il s'agit du plus faible niveau depuis mars 2020).

Le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités s'est établi à 2.481.000, soit un recul de 122.000 (plus bas score enregistré depuis mars 2020).
Enfin, l'indice synthétique des indicateurs avancés du Conference Board en hausse de seulement 0,2% le mois dernier (contre +0,5% anticipé), après des progressions de respectivement 0,9% et 0,8% en juillet et août.

Même si les chiffres en demi-teinte dominent, les taux se tendent nettement et la dégradation s'est poursuivie tout au long de la séance avec des T-Bonds qui affichaient 1,6700% à la mi-séance et qui finissent à 1,6900%, leur pire niveau depuis début avril... et le '30 ans' accroche les 2,15% et retrouve ses niveaux de fin juin.

Les résultats publiés après la clôture ont été mal accueillis puisque Intel chute de -7%... mais ce n'est rien en comparaison de SNAP qui plongeait de -24% après -6,4% en séance, entrainant Facebook à -5,5% ainsi que Twitter -5% et Pinterest -3,4%.
En séance Paypal perdait -5,9%, Viacom et T-Mobile -2,8%.

Mais ce sont les titres en hausse qui ont donné le ton avec 'match' +10,5%, Netflix +4,5%, Cadence +3,4%, Tesla +3,3% (meilleure clôture historique), Best Buy et Nvidia +2,7%...

Le repli du pétrole (-1,2% à 82,6$) a fourni le prétexte à quelques prises de profit sur les valeurs du secteur 'énergie' : Halliburton -4,2%, Range -3,9%, Devon -3%, EOG et Hess -2,4%, Diamondbak -2%, Marathon Oil -1,9%.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.00 % vs +41.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat