Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Prudence car les négociations sur dette patinent

Wall street : Prudence car les négociations sur dette patinent

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le profil de la séance à Wall Street est très similaire à celui observé en Europe quelques heures auparavant, avec une nette baisse à l'ouverture, un retour à l'équilibre à la mi-séance puis une rechute au cours des 2 dernières heures de cotations.

Le Dow Jones lâche ainsi -0,7%, le 'S&P' et le Nasdaq font jeu égal avec -0,56%... pénalisés par les incertitudes qui entourent un possible défaut de paiement des Etats Unis d'ici une semaine.

Quelques secondes après la clôture, une conférence de presse était organisée par les chefs de file des parlementaires Républicains, lesquels confirment qu'il n'y a toujours pas d'avancée sur la question du plafond de la dette. Ils rejettent entièrement la faute de l'échec des négociations sur les épaules de Barack Obama, accusé de bloquer les coupes budgétaires 'pour des raisons politiques'.

Lorsque les Républicains bloquent toute hausse d'impôt concernant les riches et les ultra-riches, ce n'est évidemment pas 'politique'... c'est pour le bien du pays. Accroître les recettes fiscales en taxant les plus privilégiés qui bénéficient de cadeaux fiscaux les ayant enrichi en quelques années plus que cela ne s'était jamais vu en Amérique en 2 siècles ne fait pas partie des 'mesures de bon sens' aux yeux des opposants à la Maison Blanche.

Quand la mauvaise foi le dispute aux calculs politiques, les véritables objectifs économiques passent au second plan: tout se joue dans la 'posture'. Le blocage... ce sont les autres, y compris et surtout quand on ne lâche sur rien depuis le début des négociations. Mais Wall Street reste convaincu qu'un compromis de 'dernière minute' (car les Etats Unis en sont là) sera trouvé. Mais plus il tarde moins sa portée et son efficacité seront convaincantes et c'est peut être ce dont les marchés commencent à prendre conscience.

La forme (accouchement dans la douleur d'un accord 'a minima') risque de primer sur le fond (qui apparaît de plus en plus trouble).

Apple +1,3% a inscrit un plus haut historique

RIM -4,4%, Flextronis -4,3%, Sandisk -3,8%, First Solar -3%, Netapp et Micron -2,5%, Yahoo -2,1%... et Broadcom reculait de -1,6%

Pas mal de mouvement après la clôture sur Broadcom qui s'envole de +11% sur un bénéfice en hausse à 0,72$ (contre 0,64$ attendu) mais évolution symétrique pour Netfix qui annonce un profit de 1,26 (contre 1,11$ estimé) et qui plonge cependant de -9%, de 281,5 vers 257$, car le chiffre d'affaire est légèrement inférieur aux prévisions. Autres résultats très attendus, ceux de Baidu qui bondit de +6% (après +1,7% en séance) en transactions électroniques tandis que Texas Instrument chute de -2% malgré des bénéfices et un chiffre d'affaires, certes en repli mais conforme aux prévisions.

Au sein du Dow Jones, la hausse de Microfoft +1,35% a été largement compenseé par -1,3% sur Pfizer, -1,6% sur Travellers et Boeing.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI