Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : En hausse sur baisse du pétrole en trompe l'oeil

Wall street : En hausse sur baisse du pétrole en trompe l'oeil

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street qui avait rouvert en hausse de +0,5% en termine à peu près dans les mêmes eaux, avec un S&P-500 qui s'adjuge +0,55% tandis que le Nasdaq clôture à l'équilibre, non sans avoir affiché jusqu'à -0,5% à une heure de la clôture. Le Dow Jones s'est en revanche envolé de +100Pts au cours des 90 dernières minutes de cotations pour gagner 0,8% et clôturer au plus haut du jour, juste en dessous des 12.230Pts.

Nombre de commentateurs écrivent que Wall Street s'est félicité de la baisse du pétrole... mais c'est une interprétation induite par la hausse des actions car en réalité, le baril a navigué toute la journée entre 98 et 97$ alors qu'il avait terminé vendredi autour de 97,6$. Un repli de -0,7% en fin de journée (et de -0,2% à -0,5% durant une bonne partie de la séance) c'est au mieux un effritement, pas une forte décrue.

Mais comme le marché avait 'envie de monter' n'importe quel prétexte à première vue plausible faisait l'affaire.

Il était difficile de justifier la hausse initiale de Wall Street (+0,5%)par de 'bons chiffres' car les économistes ont dû essuyer 3 déceptions entre 14H30 et 15H45 avant de découvrir enfin une statistique 'positive' à 16H (c'était la dernière du jour).

D'après le Département du Commerce américain: les dépenses des ménages n'ont augmenté que de 0,2% en janvier après avoir progressé de 0,5% en décembre (alors que le consensus tablait sur un score inchangé de 0,5% d'un mois sur l'autre).

La hausse de 1% des revenus des ménages laissait espérer une expansion de la consommation US dans un climat de confiance retrouvée (d'après l'indice du Michigan publié vendredi) mais il ne s'agit que d'une moyenne et les principaux bénéficiaires de cette manne salariale sont ceux qui viennent de percevoir leurs primes de fin d'année.

les promesses d'achat de logements neufs étaient en recul (-2,8%) en janvier pour le second mois consécutif... mais les commentateurs ne veulent retenir que la hausse surprise de l'indice PMI de Chicago qui passe de +68,8 à 71,2 (un chiffre publié bien après que les places européennes aient réussi à afficher une progression de +1,2% dès 14H).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI