Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Un copier/coller de lundi, Alcoa sans surprise

Wall Street : Un copier/coller de lundi, Alcoa sans surprise

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street semblait bien parti dès la mi-séance pour rééditer le scénario de la veille: le repli flirtait avec les -0,6% à mi-séance (le Dow Jones lâchant même jusqu'à -0,65% et menaçant les 13.300Pts), mais les pertes ont commencé à se réduire alors que les opérateurs rentraient de déjeuner.

Et ce fut bel et bien un 'copier/coller' de la séance de lundi avec un 'S&P' qui lâchait 0,32% après -0,31% la veille (tandis que le Nasdaq cédait 0,2% après -0,04% lundi).
Malgré -0,63% en 48H, le 'S&P' reste au contact de ses meilleurs niveaux depuis 5 ans et cette journée restera marquée par le nouveau record historique absolu du Russel-2000, inscrit dès l'ouverture à 876,3Pts, un tout petit peu mieux que les 865Pts d'avril 2011 et les 852 de fin mai 2007.
Le Russel-2000 -le plus large des grands indices- a terminé en repli de -0,13% à 874,7Pts et l'indice le plus 'resserré' -le Dow Jones- a reculé de -0,4% à 13.328Pts, dans le sillage de Boeing (-2,6% suite à un incendie de batteries sur un 'Dreamliner') et Verizon (-2,4%) puis General Electric avec -1,1%.
Notons que sans les valeurs bancaires (toujours pas remises du krach de 2008), le 'S&P' aurait pulvérisé plusieurs records historiques absolus la semaine dernière, ce qui invite à relativiser le discours dominant qui affirme que les actions 'ne sont pas chères'.

L'évènement le plus attendu du jour, c'était la publication des trimestriels d'Alcoa: grâce aux économies de coût, le profit par titre de 0,06$ était bien au rendez-vous et la bonne surprise provient du chiffre d'affaire qui recule moins que prévu à 5,9Mds$ contre 5,6Mds$ attendu.

Pour 2013, Alcoa anticipe une croissance de +7% de ses ventes, ce qui est jugé encourageant et permet au titre de gagner 1,2% en hors séance à 9,2$.

Mauvaise journée en revanche pour Yum Brands (KFC, Pizza Hut, Taco Bell...) dont le chiffre d'affaire en Chine (le groupe y gère pas moins de 5.100 restaurants de type fast-food) est affecté par des problèmes sanitaires (et notamment un excès d'antibiotiques détecté dans la chair des poulets produits sur place): le titre a dévissé de -4,2% au final.

Lourde correction également pour les distributeurs Sears (-6,4%) et JC Penney (-4,6%).
Correction également sur de 'technos' comme Electronic Arts (-4,7%) puis dans une moindre mesure Dell avec -2,5% puis KLA-Tencor à -2,6%.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI