Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street termine en recul, la zone euro inquiète

Wall street : Wall street termine en recul, la zone euro inquiète

Wall street : wall street termine en recul, la zone euro inquièteWall street : wall street termine en recul, la zone euro inquiète

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en recul la séance de lundi, touchant un plus bas d'un mois, les investisseurs se montrant circonspects face aux incertitudes liées à la crise de la dette dans la zone euro et redoutant un ralentissement de la croissance du secteur manufacturier mondial.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a cédé 1,05%, soit 130,78 points à 12.381,26 points.

Le S&P-500, plus large, a perdu 15,90 points, soit 1,19% à 1.317,37 points et le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 44,42 points (-1,58%) à 2.758,90 points.

La crainte d'une propagation de la crise à d'autres pays de la zone euro s'est renforcée après que Standard & Poor's a abaissé samedi de "stable" à "négative" sa perspective sur la note de crédit de l'Italie.

Fitch Ratings a en outre placé lundi la note de la dette souveraine de la Belgique sous surveillance négative, expliquant qu'elle pourrait être abaissée si le gouvernement belge n'atteint pas les objectifs budgétaires qu'il s'est fixés.

Les inquiétudes venues d'Europe ont tiré l'euro à la baisse face au billet vert, ce qui a également contribué au repli des cours des matières premières, libellées en dollars.

Dans ce contexte, Boeing et Chevron ont reculé de 1,59% et 1,16%, dans le sillage d'un indice sectoriel pétrolier en repli de 2,19%.

L'activité manufacturière en Chine a par ailleurs progressé en mai à son rythme le plus lent depuis 10 mois montre l'indice HSBC flash des directeurs d'achats publié lundi, faisant craindre un ralentissement de la croissance mondiale du secteur manufacturier.

Les valeurs industriels et technologiques, étroitement liées à la croissance, ont affiché les plus mauvaises performances, les indices S&P de ces deux secteur et ont cédé respectivement 1,36% et 1,51%.

L'action du réseau social LindedIn destiné aux professionnels a chuté de 5,14% sur la séance après que l'hebdomadaire financier Barron's a écrit que le réseau social destiné aux professionnels pourrait perdre la moitié de sa valeur si la société traversait une période difficile.

Le site internet, dont le cours avait plus que doublé lors de son entrée en Bourse jeudi, aurait alors du mal à justifier sa forte valorisation.

Catherine Monin pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI