Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Wall Street termine en baisse, le secteur de l'énergie pèse

Wall Street : Wall Street termine en baisse, le secteur de l'énergie pèse

Wall Street : Wall Street termine en baisse, le secteur de l'énergie pèseWall Street : Wall Street termine en baisse, le secteur de l'énergie pèse

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse mercredi, le S&P 500 accusant sa première perte mensuelle depuis février, affaiblie par le secteur de l'énergie dans le sillage du pétrole.

Les investisseurs ont joué la prudence pour cette dernière séance du mois et à deux jours de la publication du rapport sur l'emploi d'août aux Etats-Unis, susceptible de donner des indications sur le calendrier de relèvement des taux de la Fed.

L'indice Dow Jones a perdu 53,42 points, soit 0,29%, à 18.400,88 points. Le S&P-500, plus large, a reculé de 5,17 points, soit 0,24%, à 2.170,95. Le Nasdaq Composite a cédé de son côté de 9,77 points (-0,19%) à 5.213,22 points.

Sur le mois d'août, le Dow et le S&P-500 ont reculé de respectivement 0,18% et 0,13% mais le Nasdaq a gagné 1%%.

Le marché s'attend à une prochaine hausse des taux aux Etats-Unis, surtout depuis que la présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, a déclaré vendredi que les arguments en faveur d'un tour de vis monétaire se renforçaient.

Ils hésitent toutefois sur le calendrier de la Fed et attendent avec impatience la publication vendredi du rapport mensuel sur les créations d'emploi aux Etats-Unis pour affiner leur jugement sur l'état de l'économie américaine et tenter de deviner les intentions de la Fed.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendent à 180.000 créations d'emploi non agricoles ce mois-ci aux Etats-Unis, dont 178.000 dans le privé.

Le cabinet ADP, qui publie ses propres chiffres peu de temps avant ceux du département du Travail, a fait état mercredi de 177.000 créations d'emploi dans le privé en août, un chiffre quasiment conforme aux attentes.

L'indice S&P de l'énergie a cédé 1,37%, plus forte baisse des 10 indices sectoriels, alors que les cours du pétrole reculent en réaction à une augmentation plus forte que prévu des stocks de brut la semaine dernière aux Etats-Unis.

Chevron a reculé de 1,1%, plus forte baisse du Dow.

Ailleurs, H&R Block, numéro un mondial du conseil fiscal pour particuliers, a chuté de 10,5%, plus forte baisse du S&P-500, à 21,66 dollars, après la publication de ses résultats trimestriels.

Palo Alto Networks a reculé de 7,17% à 133,17 dollars. Le spécialiste de la sécurité informatique a annoncé mardi des prévisions de chiffre d'affaires et de bénéfice pour le trimestre en cours inférieures aux attentes des analystes ainsi qu'un creusement de sa perte nette au trimestre précédent.

Deere a perdu 1,36% alors que le département de la Justice a engagé une action pour empêcher le groupe de racheter l'activité d'équipements agricoles de Monsanto (-0,87%).

(Mamidipudi Soumithri et Yashaswini Swamynathan, Juliette Rouillon pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...