Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street salue les résultats, clôture record pour le Nasdaq

Wall Street : Wall Street salue les résultats, clôture record pour le Nasdaq

Wall Street : Wall Street salue les résultats, clôture record pour le NasdaqWall Street : Wall Street salue les résultats, clôture record pour le Nasdaq

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en nette hausse jeudi, avec à la clé une clôture record pour le Nasdaq, en réaction aux résultats robustes publiés par plusieurs poids lourds de la cote comme Citigroup, eBay ou Netflix.

Le Standard & Poor's 500, indice de référence des gérants américains, a gagné 16,89 points ou 0,80% à 2.124,90 et le Nasdaq Composite, à forte pondération technologique, s'est adjugé 64,24 points (1,26%) à 5.163,18.

Le Dow Jones des 30 grandes valeurs a limité son avance à 70,08 points ou 0,39% à 18.120,25, freiné par Goldman Sachs dont les résultats ont au contraire déçu.

Le S&P-500 a repris près de 4% depuis la semaine dernière lorsqu'il était tombé à son plus bas niveau depuis mai sur fond d'inquiétudes concernant la Grèce et les marchés boursiers chinois. Ces derniers ont poursuivi leur rebond jeudi tandis que la Grèce obtenait un peu d'oxygène avec un prêt-relais en préparation de ses partenaires européens.

Les valorisations élevées des actions américaines -- le S&P se traite actuellement à 16,8 fois les résultats estimés à 12 mois selon StarMine -- continuent d'inquiéter les investisseurs mais les premiers résultats de sociétés du deuxième trimestre sont plutôt rassurants.

Sur les 45 sociétés du S&P-500 qui ont publié leurs résultats à ce stade, 71% ont annoncé des profits supérieurs aux attentes, soit davantage que la moyenne qui est de 63%, mais seulement 51% en ont fait autant avec les chiffres d'affaires, à comparer à une moyenne de 61%.

Les estimations actuelles des analystes pour le deuxième trimestre donnent des bénéfices en repli de 2,9% et un recul des chiffres d'affaires qui serait le plus important depuis près de six ans.

AMAZON RÉUSSIT SON "PREMIUM DAY"

Neuf des dix grands indices sectoriels du S&P-500 ont fini en hausse, seul l'indice des matériaux (-0,24%) restant à la traîne.

Citigroup s'est adjugé 3,77% à 58,59 dollars après une pointe à 58,65, un plus haut depuis 2008. La troisième banque américaine a annoncé un bénéfice net de 4,85 milliards de dollars, son meilleur résultat depuis huit ans.

L'indice S&P des financières a pris 0,98% dans la foulée, freiné cependant par Goldman Sachs qui a perdu 0,84% après des résultats marqués au contraire par des frais de litige en forte hausse.

Aux technologiques, Netflix a bondi de 18% à 115,81 dollars, après un record à 116,49, au lendemain de l'annonce d'une hausse de près d'un tiers de ses nouveaux abonnés au deuxième trimestre. L'envolée du service de vidéo en ligne a propulsé le Nasdaq 100 à un nouveau record, comme le Composite.

EBay (+3,39% à 65,59 dollars) et Amazon (+3,10% à 475,48) ont aussi atteint des records, eBay après la publication de ses trimestriels et Amazon dont la première journée "Premium Day" -- des offres exclusives pour ses membres Premium ou pour souscrire -- a dépassé ses espérances avec 34,4 millions d'articles commandés dans le monde, un record.

Egalement en vue, Google a pris 3,05% avant la publication de ses résultats à la clôture.

A la baisse, General Motors (-2,61%) et Delphi Automotive (-4,85%) ont pâti d'abaissements de recommandation de Barclays en raison de la décélération attendue du marché automobile chinois.

Garmin, le fabricant d'équipements de navigation, a chuté de 7,11% après avoir averti sur ses résultats du deuxième trimestre.

(Tanya Agrawal et Noel Randewich, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI