Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Wall Street risque de manquer de raisons de monter

Wall Street : Wall Street risque de manquer de raisons de monter

Wall Street : Wall Street risque de manquer de raisons de monterWall Street : Wall Street risque de manquer de raisons de monter

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - Les derniers chiffres de l'emploi aux Etats-Unis ont permis à Wall Street d'inscrire de nouveaux records historiques mais l'agenda des prochains jours semble trop mince pour favoriser la poursuite de ce mouvement haussier.

L'annonce de créations d'emploi plus nombreuses qu'attendu et d'une baisse surprise du taux de chômage a permis vendredi aux investisseurs d'oublier plusieurs indicateurs bien moins bons, sur l'activité industrielle notamment, publiés au cours des jours précédents.

L'indice Standard & Poor's 500 a ainsi pu finir la semaine au-dessus de la barre des 1.600 points, considérée comme une résistance importante, et le Dow Jones a franchi en séance vendredi le seuil des 15.000 pour la première fois depuis sa création.

Mais la raréfaction des indicateurs économiques et des résultats d'entreprises au cours de la semaine à venir risque de priver les acheteurs de raison d'entretenir cette progression.

"(Le S&P 500) a cassé ce niveau de résistance des 1.600 presque comme s'il n'existait pas, en s'appuyant sur les chiffres de l'emploi", explique Paul Mendelsohn, responsable de la stratégie de Windham Financial Services.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones a gagné 1,8%, le S&P 500 2% et le Nasdaq 3%.

Le S&P affiche ainsi deux performances hebdomadaires consécutives pour la première fois depuis la mi-mars, ce qui pourrait augurer d'un mouvement haussier durable.

"L'élément clé, désormais, c'est de savoir si les 'bulls' (les tenants de la hausse) vont continuer d'aller de l'avant", dit Ryan Detrick, stratège technique de Schaeffer's Investment Research.

"LE MARCHÉ EST BIPOLAIRE"

"L'argument contraire type consiste à dire que beaucoup d'éléments sont déjà intégrés dans les cours; la plupart des gens ne s'attendent pas à une poursuite du rally pendant les mois d'été, qui sont habituellement plus faibles."

Les niveaux élevés atteints par Wall Street pourraient favoriser un repli, la tentation des prises de profit se faisant plus forte, avant de déclencher des achats sur repli. Un double mouvement qui a conduit le marché à alterner progressions et reculs hebdomadaires durant la deuxième quinzaine de mars et la majeure partie d'avril.

"Le marché est bipolaire: il est soit en avant toute, soit en arrière toute", résume Paul Mendelsohn. "Soit la situation est formidable et on monte au ciel, soit tout s'écroule et tout est fini."

Les chiffres mensuels du crédit à la consommation et ceux des stocks des grossistes seront pratiquement les seuls indicateurs conjoncturels publiés entre lundi et vendredi.

Quant aux résultats de sociétés, ils commencent à se faire plus rares: Walt Disney sera ainsi la seule société du Dow à publier ses comptes d'ici vendredi soir.

La tendance en matière de profits s'est améliorée ces dernières semaines: le consensus attend désormais une hausse de 5,2% des bénéfices, contre 1,5% seulement au tout début de la saison des résultats.

Selon les données Thomson Reuters, sur les 404 entreprises du S&P 500 qui avaient publié vendredi soir, 68,3% ont dépassé les estimations des analystes, contre une moyenne de 63% depuis 1994 et de 67% sur les quatre derniers trimestres.

Mais les chiffres d'affaires restent décevants, 46,3% seulement des entreprises ayant battu le consensus sur ce critère, loin de la moyenne de 62% depuis 2002 et même de celle de 52% des quatre derniers trimestres.

Marc Angrand pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...