Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Wall street ouvre sans orientation, l'incertitude s'installe

Wall street : Wall street ouvre sans orientation, l'incertitude s'installe

Wall street : wall street ouvre sans orientation, l'incertitude s'installeWall street : wall street ouvre sans orientation, l'incertitude s'installe

NEW YORK (Reuters) - Les Bourses américaines ont ouvert mardi dans l'indécision en raison notamment de la situation géopolitique chaotique et des incertitudes dans la sphère financière.

Dix minutes après l'ouverture, le Dow Jones prenait 0,07% à 12.044,89, et le S&P 500 0,02% à 1.298,70. Le Nasdaq s'appréciait quant à lui de 0,08% à 2.694,27.

L'intervention occidentale dans les combats en Libye est venue s'ajouter au désastre humanitaire et nucléaire au Japon.

"Il y a beaucoup de volatilité et d'incertitudes autour du Japon et de la Libye. Aucun de ces deux problèmes ne semblant devoir s'apaiser rapidement, la situation risque de traîner en longueur et de peser sur les marchés", a commenté Tim Ghriskey, directeur des investissements chez Solaris Asset Management.

Dans ce contexte, la perspective d'un relèvement des taux d'intérêts le mois prochain en Europe ajoute aux craintes des marchés.

Les conséquences sur l'inflation de la reconstruction à prévoir au Japon ajoutent aux craintes en raison des probables importations massives de matières premières qu'elle entraînera.

Du côté des valeurs, le laboratoire Bristol-Myers Squibb prend 2,92% à 26,76 dollars, après avoir annoncé lundi soir que son traitement expérimental Ipilimumab contre le cancer de la peau, très attendu, avait accru la survie de patients non traités au préalable et souffrant de mélanome à un stade avancé.

Le distributeur Dollar General bondit quant à lui de 3,16% à 31,34 dollars après l'annonce de résultats meilleurs que prévu et de perspectives d'amélioration sur l'exercice en cours.

Walgreen plonge en revanche de 7,19 % à 38,95 dollars, malgré un bénéfice trimestriel en hausse de plus de 10% et supérieur au consensus.

Angela Moon, Gregory Schwartz pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...