Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Wall Street ouvre peu changée avant un long week-end

Wall Street : Wall Street ouvre peu changée avant un long week-end

Wall Street : Wall Street ouvre peu changée avant un long week-endWall Street : Wall Street ouvre peu changée avant un long week-end

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert sans grand changement vendredi, dans des volumes limités avant le long week-end du Labor Day, mais la tendance sera fonction des statistiques publiées en début de séance.

Après une ouverture en petite hausse, l'indice Dow Jones a rapidement cédé ses gains et il abandonne 15,50 points ou 0,10% à 14.825,45 points au bout de cinq minutes d'échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, cède 0,01% à 1.638,00 et le Nasdaq Composite recule de 0,08% à 3.617,43.

Le S&P-500, indice de référence des gérants américains, a regagné du terrain sur les deux dernières séances mais il reste en baisse de plus de 1,5% sur la semaine après son décrochage du début de semaine en raison des tensions en Syrie.

"La menace d'une frappe imminente s'éloigne, au moins provisoirement", note Peter Cardillo, économiste chez Rockwell Global Capital à New York. "Cela apporte un peu de soutien mais on peut s'attendre à une séance peu active avant un long week-end."

Les marchés américains seront fermés lundi pour la Fête du Travail.

Le département du Commerce a annoncé une heure avant l'ouverture une progression modeste et moins forte que prévu, de 0,1%, des dépenses des ménages en juillet, avec une inflation toujours bien en-deçà de l'objectif de 2% de la Réserve fédérale

A 9h45 heure locale (13h45 GMT) tombera l'indice PMI de Chicago en août, prévu à 53,0 contre 52,3 en juillet, suivi dix minutes plus tard de l'indice Thomson Reuters/Université du Michigan pour août. Ce dernier est attendu à 80,5 dans sa version définitive, après avoir été annoncé à 80,0 en première estimation.

General Electric, composante du Dow Jones, progresse de 1,43% à 23,44 dollars alors que le Wall Street Journal croit savoir que le conglomérat va scinder les opérations de crédit à la consommation de sa filiale financière GE Capital dans le cadre de son recentrage sur son activité industrielle.

Aux technologiques, Salesforce.com bondit de 9,2% à 47,67 après la publication de résultats meilleurs que prévu pour le spécialiste du "cloud computing" (informatique dématérialisée).

Mais le fabricant de puces Omnivistion Technologies chute de 12% à 16,20 dollars après avoir annoncé des prévisions de résultats pour le trimestre en cours bien inférieures aux prévisions des analystes.

Facebook avance de 1,6% à 41,95 dollars, aidée par un relèvement de l'objectif de cours de Stifel Nicolaus & Co qui vise désormais 50 dollars pour le titre du réseau social.

Depuis le début du mois, le S&P affiche une baisse de 2,8% environ, en route pour sa plus mauvaise performance mensuelle depuis mai 2012.

Chuck Mikolajczak, Véronique Tison pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...