Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Wall street ouvre en repli, croissance et grèce inquiètent

Wall street : Wall street ouvre en repli, croissance et grèce inquiètent

Wall street : wall street ouvre en repli, croissance et grèce inquiètentWall street : wall street ouvre en repli, croissance et grèce inquiètent

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en net repli mardi, alors que des rumeurs de marché évoquent le possible ajournement de la date butoir de la restructuration de la dette grecque, fixée à jeudi par Athènes, qui a démenti en matinée un tel report.

La tendance est également pénalisée par les craintes d'un ralentissement économique en Chine et en Europe, qui poussent les investisseurs à réduire leur exposition au risque.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones perdait 1,09% (140 points) à 12.824,81 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, 1,06% (14,31 points) à 1.349,94 points tandis que le composite du Nasdaq 0,99% (31 points) à 2.919,83.

L'Institut de la finance internationale (Ifi), lobby bancaire qui a représenté les créanciers privés dans les négociations avec Athènes, a estimé mardi qu'un défaut non encadré de la Grèce causerait un préjudice dépassant les 1.000 milliards d'euros pour la zone euro et obligerait sans doute l'Espagne et l'Italie à recourir à des financements extérieurs pour éviter tout phénomène de contagion.

"Ce qui fait bouger le marché aujourd'hui, c'est la perspective de croissance économique (...), et surtout aux Etats-Unis et en Chine", juge Jack de Gan, directeur des investissements chez Harbor Advisory Corp.

Selon lui, à son niveau actuel proche de 1.370 points, le S&P 500 se situe dans le haut d'une fourchette de fluctuation qui encourage les prises de bénéfices, alors que l'indice a gagné 24% depuis octobre.

"On est dans le haut de la fourchette et toutes les excuses seront bonnes pour les investisseurs pour prendre leurs gains", estime-t-il.

Les valeurs de la banque et des matières premières sont en recul à l'ouverture. L'indice S&P des financières perd 1,49% et celui de l'énergie 1,59%.

Edward Krudy, Jean Décotte pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...