Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Wall Street ouvre en légère baisse au lendemain de ses records

Wall Street : Wall Street ouvre en légère baisse au lendemain de ses records

Wall Street : Wall Street ouvre en légère baisse au lendemain de ses recordsWall Street : Wall Street ouvre en légère baisse au lendemain de ses records

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en très légère baisse jeudi, malgré la publication de données relatives au marché du travail meilleures que prévu, le Dow Jones et le S&P 500 devant ainsi attendre un peu avant d'enchaîner de nouveaux records après ceux inscrits la veille.

Vers 13h40 GMT, l'indice Dow Jones perdait 3,84 points, soit 0,03%, à 14.798,40 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, reculait de 0,06% à 1.586,84 points et le Nasdaq Composite cédait 0,29% à 3.287,80 points.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont diminué plus qu'attendu aux Etats-Unis lors de la semaine au 6 avril, à 346.000 contre 388.000 (révisé) la semaine précédente, a annoncé jeudi le département du Travail.

"Etant donné les conditions de marché, les indicateurs macro-économiques, la politique monétaire de la Fed, l'environnement pour le marché actions américain n'a jamais été aussi bon depuis cinq ans", a noté Gordon Charlop, directeur général chez Rosenblatt Securities.

Mercredi, le Dow Jones et le S&P 500 ont tous deux inscrit de nouveaux plus hauts historiques, aussi bien en séance qu'à la clôture, portés par les compartiments cycliques et technologiques.

Ce dernier souffre toutefois de données du cabinet d'études IDC montrant que les ventes de micro-ordinateurs ont baissé de 14% en rythme annuel au premier trimestre, leur repli le plus marqué en 20 ans.

L'action Hewlett-Packard perdait ainsi 6,23% à 20,93 dollars et le titre Intel 2,69% à 21,66 dollars. Microsoft, sous le coup d'un abaissement de recommandation de la part de Goldman Sachs, reculait de 4,19% à 29,01 dollars.

Le titre MetroPCS reculait de 0,78% à 11,47 dollars après que Deutsche Telekom a amélioré les termes de son projet de fusion entre sa filiale américaine T-Mobile et MetroPCS, cédant ainsi à la pression d'investisseurs activistes.

L'action Yum Brands cédait 0,39% à 66,50 dollars après que le propriétaire de la chaine de restauration rapide KFC a dit que l'apparition d'un nouveau foyer de grippe aviaire en Chine avait très fortement affecté ses ventes depuis le début du mois.

Dans le secteur de la distribution, le titre Wholesale Corp était peu changé malgré l'annonce d'une hausse moins marquée que prévu de ses ventes à magasins comparables en mars.

L'action Limited Brands gagnait 3,09% à 49,66 dollars après que la maison mère de la marque de lingerie féminine Victoria's Secret a annoncé des performances commerciales supérieures aux attentes pour le mois de mars.

Chuck Mikolajczak; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...