Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Wall street ouvre en légère baisse

Wall street : Wall street ouvre en légère baisse

Wall street : wall street ouvre en légère baisseWall street : wall street ouvre en légère baisse

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère baisse lundi, risquant de mettre fin à une séquence de quatre séances consécutives de hausse dans un contexte de regain de tensions en Europe et de statistiques américaines mitigées.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones reculait de 0,07% à 13.218,93 points. Le Standard & Poor's, plus large, cédait 0,27% à 1.399,59 points points tandis que le composite du Nasdaq perdait 0,22% à 3.062,58 points.

L'annonce ce lundi du retour en récession de l'Espagne a ravivé les craintes autour de la crise des dettes souveraines en zone euro.

"Le marché fait une pause alors qu'une semaine chargée en statistiques se profile", a déclaré Andre Bakhos chez Lek Securities.

Les dépenses des ménages américains ont progressé moins que prévu, de 0,3% en mars alors que leurs revenus sont ressortis en hausse de 0,4%, selon des statistiques publiées par le Département du commerce.

Les investisseurs surveilleront aussi la publication dans l'après-midi de l'indice des directeurs d'achats PMI du secteur manufacturier de la région de Chicago.

La semaine dernière, le S&P a aligné quatre séances d'affilée dans le vert grâce à de bonnes publications de résultats d'entreprises, qui ont ramené l'indice proche de l'équilibre en avril. Il recule néanmoins encore de 0,4% sur le mois, en passe de signer un cinquième mois consécutif de baisse.

Aux valeurs, Apple reculait de 1,3% et Google était en légère baisse de 0,06%. Les deux groupes pourraient intégrer le Dow Jones Industrial Average dans le cadre d'une révision de l'indice, rejoignant ainsi cette élite de 30 sociétés aux dépens d'entreprises plus traditionnelles comme Alcoa Inc (-0,7%), a dit Barron's dimanche.

Le titre Barnes & Noble bondissait de plus de 11% dans les premiers échanges après que Microsoft a annoncé qu'il allait investir 300 millions de dollars dans les activités universitaire et numérique de la chaîne de librairies.

Blandine Hénault pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...