Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Wall Street ouvre en hausse dans l'espoir du soutien de la Fed

Wall Street : Wall Street ouvre en hausse dans l'espoir du soutien de la Fed

Wall Street : Wall Street ouvre en hausse dans l'espoir du soutien de la FedWall Street : Wall Street ouvre en hausse dans l'espoir du soutien de la Fed

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a débuté en hausse mercredi, à l'avant-veille de la publication de chiffres très attendus sur le marché de l'emploi aux Etats-Unis, dans l'espoir d'une prolongation du programme de soutien à l'économie de la Réserve fédérale américaine.

Le président de la Fed de San Francisco, John Williams, un acteur clé de la banque centrale, a déclaré mardi qu'il fallait attendre de nouvelle preuves du dynamisme de l'économie avant de dénouer le programme massif d'achats d'actifs, tout en ajoutant qu'il faudrait alors annoncer son démantèlement définitif.

Dans le même sens, deux des principaux économistes de la Fed ont défendu mardi dans des notes de recherche le principe d'une action encore plus active de la Fed pour réduire le chômage, en s'engageant à maintenir des taux d'intérêt bas plus longtemps.

A contrario, le président de la Fed de Richmond, Jeffrey Lacker, a jugé que le "shutdown" du gouvernement et autres batailles budgétaires ne devaient pas empêcher la Fed de commencer à dénouer son programme de soutien.

L'indice Dow Jones gagne 0,42% dans les premiers échanges, à 15.683,62 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,33% à 1.768,85 points et le Nasdaq Composite prend 0,22% à 3.948,917 points.

Les investisseurs attendent l'indice des indicateurs avancés à 15h00 GMT et la fixation du prix d'introduction de Twitter, dont les débuts en Bourse sont prévus jeudi.

Aux valeurs, Tesla Motors chute de plus de 10% après avoir fait état d'un bénéfice du troisième trimestre meilleur que prévu, mais d'un objectif pour le quatrième trimestre inférieur aux attentes.

Time Warner gagne 2,1% après avoir publié des bénéfices trimestriels en hausse et meilleurs que prévu, à la faveur de la croissance des revenus publicitaires et des abonnements de ses réseaux câblés.

Abercrombie & Fitch, dont les résultats trimestriels et perspectives pour la saison des fêtes de fin d'année ont encore une fois déçu, recule de 3,4%, alors que son concurrent Ralph Lauren prend 4,2% après avoir publié des résultats un peu supérieurs aux attentes et relevé ses prévisions. Le titre Abercrombie a perdu un cinquième de sa valeur cette année.

Suntech Power Holdings chute de plus de 15%. Le fabricant chinois de panneaux solaires, jadis numéro un mondial de son secteur, a demandé une procédure de liquidation provisoire aux îles Caïmans où il est domicilié.

Chuck Mikolajczak, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...