Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Wall street ouvre en baisse, incertitudes sur la fed

Wall street : Wall street ouvre en baisse, incertitudes sur la fed

Wall street : wall street ouvre en baisse, incertitudes sur la fedWall street : wall street ouvre en baisse, incertitudes sur la fed

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse jeudi, affectée par de nouveaux signes de ralentissement de l'économie mondiale et alors que les espoirs d'une intervention de la Réserve fédérale s'amenuisent.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones recule de 0,43% (-54,78 points) à 13.118,57 points. Le Standard & Poor's, plus large, perd 0,39% (-5,55 points) à 1.407,94 points tandis que le composite du Nasdaq abandonne 0,50% (-15,11 points) à 3.058,60 points.

La croissance du secteur manufacturier aux Etats-Unis a progressé en août de façon inattendue, mais l'emploi et la demande étrangère restent faibles, montrent les résultats de l'enquête Markit publiés jeudi.

"C'est en ligne avec les récents indicateurs que nous avons pu voir, qui montrent une légère amélioration des conditions économiques", a observé Tim Ghriskey, directeur des investissements chez Solaris Asset Management.

Cette amélioration de l'économie américaine éloigne de fait les espoirs d'une action de la Réserve fédérale américaine (Fed) pour soutenir la croissance.

La veille, le compte rendu de la réunion d'août de la Fed a montré que la banque centrale semblait prête à opérer un nouvel assouplissement monétaire assez rapidement à moins que la conjoncture économique ne s'améliore sensiblement.

En revanche, en Europe, la situation économique s'est encore dégradée. Les indices PMI publiés jeudi par Markit suggèrent une contraction de 0,5-0,6% du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro au troisième trimestre, ce qui plongerait la zone dans sa deuxième récession en trois ans.

Les investisseurs surveilleront encore lors de la séance un indicateur immobilier, à savoir les ventes de logements neufs, pour essayer de déterminer dans quel sens pourrait agir la Réserve fédérale américaine (Fed).

Aux valeurs, Guess décroche de 19% à 27,16 dollars après avoir révisé à la baisse ses prévisions de bénéfice annuel mercredi soir en invoquant le recours massif aux soldes pour réduire des stocks excessifs et la baisse de son chiffre d'affaires en Europe, conséquence de la faiblesse de l'euro.

Les résultats de Hewlett-Packard sont aussi sanctionnés (-7,5% à 17,76 dollars). Le groupe a annoncé mercredi soir une perte trimestrielle de 8,85 milliards de dollars, conséquence de la dépréciation massive de son activité de services, liée pour l'essentiel au rachat d'EDS.

Rodriguo Campos, Blandine Hénault pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...