Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Wall Street ouvre en baisse avec l'Ukraine, les fusions échouées

Wall Street : Wall Street ouvre en baisse avec l'Ukraine, les fusions échouées

Wall Street : Wall Street ouvre en baisse avec l'Ukraine, les fusions échouéesWall Street : Wall Street ouvre en baisse avec l'Ukraine, les fusions échouées

NEW YORK (Reuters) - Wall Street est en baisse dans les premiers échanges mercredi, sous le coup, comme la veille, d'une nouvelle escalade des tensions en Ukraine mais aussi de l'annonce de l'abandon de deux gigantesques projets de fusion.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 50,41 points, soit 0,31%, à 16.379,06 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,35% à 1.913,54 points et le Nasdaq Composite cède 0,59% à 4.327,25 points.

La Russie a massé environ 20.000 soldats près de la frontière avec l'Ukraine et pourrait prétexter une mission humanitaire ou de maintien de la paix pour envahir l'est de ce pays, déclare l'Otan mercredi dans un communiqué.

Européens et Américains ont adopté de nouvelles sanctions économiques contre la Russie et les tensions se sont exacerbées depuis qu'un appareil de la compagnie Malaysia Airlines s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine le 17 juillet. Les Occidentaux estiment que l'avion a été abattu par un missile fourni par la Russie.

Twenty-First Century Fox a annoncé mardi qu'il renonçait à son projet de racheter Time Warner pour 80 milliards de dollars (60 milliards d'euros), transaction qui aurait donné naissance à l'un des plus gros conglomérats des médias de la planète.

Le titre Twenty-First Century Fox avance de près de 5% tandis que l'action Time Warner dégringole de plus de 12%.

Sprint, le troisième opérateur mobile américain, a de son côté renoncé à son offre sur T-Mobile US, le numéro quatre, estimant qu'il sera trop difficile d'obtenir l'aval des autorités de régulation, a-t-on appris de plusieurs sources au fait du dossier.

Le titre Sprint chute de 18,5% de tandis que l'action T-Mobile US plonge de 8,5%.

(Rodrigo Campos, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...