Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street ouvre en baisse après le statu quo décidé par la bce

Wall street : Wall street ouvre en baisse après le statu quo décidé par la bce

Wall street : wall street ouvre en baisse après le statu quo décidé par la bceWall street : wall street ouvre en baisse après le statu quo décidé par la bce

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse jeudi, les investisseurs réagissant avec prudence aux annonces de la Banque centrale européenne, qui a décidé jeudi de maintenir ses taux inchangés.

Vingt minutes après l'ouverture, le Dow Jones reculait de 0,45% (49 points) à 10.892 points. Le Standard & Poor's, plus large, cédait 0,5% (5,7 points) à 1.138 points tandis que le composite du Nasdaq perdait 0,35% (9 points) à 2.450 points.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté moins qu'attendu aux Etats-Unis la semaine dernière, à 401.000 contre 395.000 (révisé) la semaine précédente et 410.000 attendues. Cette statistique alimente l'optimisme quant aux chiffres mensuels des créations d'emploi dans le secteur privé, attendus vendredi.

Les contrats sur indices étaient en nette hausse deux heures avant l'ouverture, portés par un certain optimisme quant à la détermination des Européens à recapitaliser les banques les plus fragiles du continent, après un appel de la Commission européenne en ce sens. Mais les futures sur le S&P 500 se sont retournés à la baisse après la décision de la BCE de maintenir ses taux directeurs inchangés à 1,5% tout en reprenant ses opérations de financement à un an.

"Les perspectives économiques restent soumises à une incertitude particulièrement élevée et à des risques à la baisse intensifiés", a déclaré le président de la BCE Jean-Claude Trichet au cours de sa dernière conférence de presse.

Aux valeurs, Apple perd 0,9% à l'ouverture après l'annonce du décès de Steve Jobs, son cofondateur et patron emblématique au terme d'une longue bataille contre le cancer.

Ryan Vlastelica, Natalie Huet pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI