Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street ouvre en baisse

Wall Street : Wall Street ouvre en baisse

Wall Street : Wall Street ouvre en baisseWall Street : Wall Street ouvre en baisse

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse vendredi, dans un marché qui éprouve le besoin de souffler après les sommets récents atteints par l'indice Standard & Poor's 500 et sur fond de résultats de sociétés mitigés.

L'indice Dow Jones abandonne 75,33 points, soit 0,48%, à 15.480,28 dans les premiers échanges avec une seule de ses 30 composantes, Merck, dans le vert. Le S&P-500 recule de 7,71 points ou 0,46% à 1.682,54 et le Nasdaq Composite cède 18,79 points (0,52%) à 3.586,39.

Le S&P-500, indice de référence des gérants américains, reste sur 13 hausses en 16 séances et a pris 5,2% depuis le début juillet, portant ses gains à 18,5% cette année.

"Les investisseurs ont beaucoup de résultats à digérer ce matin mais se demandent aussi si le S&P a la force pour passer les 1.700 points", dit Andre Bakhos, analyste marché chez Lek Securities à New York.

"Je continue néanmoins de penser que cette respiration peut représenter une opportunité d'achat pour les investisseurs qui avaient manqué le train", ajoute-t-il.

Une seule statistique est au programme de la journée, l'indice de confiance du consommateur Thomson Reuters/Université du Michigan publié à 9h55 heure locale et prévu en hausse d'une décimale à 84,0.

Sur le front des valeurs, Starbucks se distingue avec une hausse de 6,5% après avoir publié jeudi à la clôture des résultats supérieurs aux attentes qui l'ont amené à relever ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

Amazon.com, dont le deuxième trimestre s'est soldé par une perte inattendue, recule à l'inverse de 2,05%.

Le voyagiste en ligne Expedia, dont les résultats ont également déçu, chute pour sa part de 24% à 49,35 dollars.

Sur 47% des entreprises du S&P 500 qui avaient publié leurs comptes du deuxième trimestre à la clôture de jeudi, 67,8% ont battu le consensus pour leurs bénéfices, une proportion supérieure à la moyenne historique de 63%. Environ 56% ont fait mieux que prévu pour le chiffre d'affaires, un chiffre inférieur à la moyenne.

En vedette, l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard bondit de 15% à 17,47 dollars après l'annonce par Vivendi de la cession de 85% de sa participation pour 8,2 milliards de dollars.

Angela Moon, Véronique Tison pour le service français Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI