Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street ouvre en baisse

Wall Street : Wall Street ouvre en baisse

Wall Street : Wall Street ouvre en baisseWall Street : Wall Street ouvre en baisse

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en baisse vendredi, dans un marché qui éprouve le besoin de souffler après les sommets récents atteints par l'indice Standard & Poor's 500 et sur fond de résultats de sociétés mitigés.

L'indice Dow Jones abandonne 75,33 points, soit 0,48%, à 15.480,28 dans les premiers échanges avec une seule de ses 30 composantes, Merck, dans le vert. Le S&P-500 recule de 7,71 points ou 0,46% à 1.682,54 et le Nasdaq Composite cède 18,79 points (0,52%) à 3.586,39.

Le S&P-500, indice de référence des gérants américains, reste sur 13 hausses en 16 séances et a pris 5,2% depuis le début juillet, portant ses gains à 18,5% cette année.

"Les investisseurs ont beaucoup de résultats à digérer ce matin mais se demandent aussi si le S&P a la force pour passer les 1.700 points", dit Andre Bakhos, analyste marché chez Lek Securities à New York.

"Je continue néanmoins de penser que cette respiration peut représenter une opportunité d'achat pour les investisseurs qui avaient manqué le train", ajoute-t-il.

Une seule statistique est au programme de la journée, l'indice de confiance du consommateur Thomson Reuters/Université du Michigan publié à 9h55 heure locale et prévu en hausse d'une décimale à 84,0.

Sur le front des valeurs, Starbucks se distingue avec une hausse de 6,5% après avoir publié jeudi à la clôture des résultats supérieurs aux attentes qui l'ont amené à relever ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

Amazon.com, dont le deuxième trimestre s'est soldé par une perte inattendue, recule à l'inverse de 2,05%.

Le voyagiste en ligne Expedia, dont les résultats ont également déçu, chute pour sa part de 24% à 49,35 dollars.

Sur 47% des entreprises du S&P 500 qui avaient publié leurs comptes du deuxième trimestre à la clôture de jeudi, 67,8% ont battu le consensus pour leurs bénéfices, une proportion supérieure à la moyenne historique de 63%. Environ 56% ont fait mieux que prévu pour le chiffre d'affaires, un chiffre inférieur à la moyenne.

En vedette, l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard bondit de 15% à 17,47 dollars après l'annonce par Vivendi de la cession de 85% de sa participation pour 8,2 milliards de dollars.

Angela Moon, Véronique Tison pour le service français Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...