Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Wall Street : Wall Street ouvre dans le désordre, les taux baissent, Apple inquiète

mercredi 28 septembre 2022 à 16h14
Wall Street : Wall Street ouvre dans le désordre, les taux baissent, Apple inquiète

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert dans le désordre mercredi mais la tendance est globalement positive à la faveur d'une détente sur les rendements obligataires qui ont atteint dans les précédentes séances des niveaux records, même si le repli d'Apple, lié à des inquiétudes sur l'iPhone, limite les gains.

Une quinzaine de minutes après les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 51,17 points, soit 0,18%, à 29.186,16 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,13% à 3.652,39 points après être tombé mardi à un plus bas de près de deux ans dans la crainte d'une remontée rapide des taux d'intérêt.

Le Nasdaq Composite cède 0,13%, soit 14,60 points, à 10.814,9 points.

La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé mercredi qu'elle achèterait autant d'obligations britanniques que nécessaire au cours des deux prochaines semaines pour stabiliser les marchés financiers, une intervention en urgence décidée après la chute des cours des emprunts d'Etat et de la livre sterling provoquée par la présentation des projets budgétaires du gouvernement.

Cette annonce a fait monter le prix des obligations britanniques et parallèlement fait chuter les rendements souverains de référence.

Le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans, qui avait atteint un sommet de 12 ans, s'affiche à 3,83% (-11 points de base), tandis que celui du Bund allemand de même échéance, référence pour l'ensemble de la zone euro, est revenu d'un pic de 11 ans, en cédant environ 10 points de base à 2,147%.

"Les rendements approchent désormais le niveau cible souhaité par la Fed, qui est de 4-4,5%. Donc, dès que cela se produira, nous devrions voir les rendements commencer à se stabiliser et cela devrait stimuler les cours des actions", a déclaré Peter Cardillo, chef économiste chez Spartan Capital Securities.

Les groupes de nouvelles technologies, sensibles à l'évolution des taux d'intérêt, évoluent dans le désordre. Microsoft et Tesla reculent respectivement de 0,18% et 1,11%, tandis qu'Amazon et Meta Platforms avancent respectivement de 0,55% et 1,50%.

Apple chute de 4,32%, le groupe ayant, selon l'agence Bloomberg, renoncé à son projet d'augmenter la production de ses nouveaux iPhone, les anticipations sur la demande ne s'étant pas concrétisées.

Le fabricant de semi-conducteurs Qualcomm, fournisseur d'Apple, cède 1,22%.

Dans le secteur de la santé, Biogen bondit de 39,50% après l'annonce de résultats favorables d'un essai clinique sur un traitement expérimental contre la maladie d'Alzheimer qu'il développe avec le groupe Eisai.

Son concurrent Eli Lilly & Co, qui travaille également sur un traitement contre cette maladie, gagne 7,30%.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Copyright © 2022 Thomson Reuters

Votre avis
Portefeuille Trading
+315.80 % vs +35.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour