Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street marque une pause après sept séances de hausse

Wall Street : Wall Street marque une pause après sept séances de hausse

Wall Street : Wall Street marque une pause après sept séances de hausseWall Street : Wall Street marque une pause après sept séances de hausse

NEW YORK (Reuters) - Wall Street ouvre en léger recul mardi, marquant une pause après sept séances de hausse d'affilée, alors que le président de la Bundesbank a noté que la crise en zone euro n'était pas finie.

L'indice Dow Jones perd 0,09% à 14.434,81 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,14% à 1.554,10 points et le Nasdaq Composite cède 0,2% à 3.246,45 points.

Tant l'indice Dow Jones que le S&P 500 ont gagné du terrain pendant sept séances consécutives, le Dow ayant clôturé lundi à un nouveau record et le S&P à 10 points du plus haut niveau de clôture de son histoire, de 1.565,15, touché le 9 octobre 2007.

Toutefois, le repli entamé ce mardi pourrait être de courte durée, les investisseurs profitant des baisses pour revenir à l'achat.

Dans un discours prudent, le président de la Bundesbank, Jens Weidmann, qui s'inquiète notamment de la situation en France, a noté que la crise de la zone euro n'était pas finie et que les Etats devaient s'attaquer à la racine du problème en mettant en oeuvre des réformes.

L'indice de volatilité Vix reprend 2% dans les premiers échanges à 11,79 points, après avoir touché la veille un plus bas de six ans.

Parmi les valeurs en vue en début de séance, Merck s'adjuge 3,7% après l'annonce de la poursuite des tests destinés à évaluer l'efficacité et la sécurité de son médicament de traitement du cholestérol Vytorin.

Yum! Brands gagne 4,3%. La maison mère des restaurants KFC a annoncé lundi soir une hausse inattendue de 2% de son chiffre d'affaires au mois de février en Chine, marquant ainsi un redressement de son activité sur son plus gros marché.

De son côté, iRobot bondit de 8,3%. Le fabricant de robots a relevé lundi soir ses prévisions de résultats pour le premier trimestre, grâce à une forte demande pour ses produits aux Etats-Unis comme à l'étranger.

Chuck Mikolajczak, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI