Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Les bonnes nouvelles semblent dans les cours

Wall Street : Les bonnes nouvelles semblent dans les cours

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street entame une timide consolidation après six séances consécutives de hausse : les indices US reculent de -0,6% en moyenne après avoir abandonné jusqu'à -0,8% à une demi-heure de la clôture.
Les tractations -et multiples rumeurs de toute nature- autour du ' fiscal cliff ' soumettent Wall Street à un régime de ' douche écossaise ' qui doit beaucoup réjouir les traders les plus réactifs mais rendre la situation inconfortable pour beaucoup de gérants ' value '.

Les pertes se sont d'ailleurs réduites en fin de parcours suite à l'annonce d'une nouvelle rencontre entre les Barack Obama et John Boehner à la Maison blanche.
L'indice Dow Jones a cependant lâché 0,56% (-75 points), le S&P500, -0,63% à 1.419,5 et le Nasdaq -0,72% à 2.992. Ce retour sous les 3.000 est largement imputable à la chute d'Apple (-1,7%) qui renoue avec ses récents planchers à 528$.

Les investisseurs ne saluent plus les 'bonnes nouvelles' du jour, comme le repli du chômage hebdo à 343.000 aux USA ou la réduction des stocks (petite déception en revanche avec les ventes de détail en hausse de 0,3% au lieu de 0,5% espéré avec ce qui fut présenté comme un très bon cru de Thanksgiving).
Le 'fait accompli' semble accompagner l'initiative de la Réserve fédérale américaine qui a annoncé -comme attendu- hier soir le doublement de la taille de ses rachats d'actifs d'ici fin décembre.

Elle rachètera l'équivalent de 45 milliards de dollars par mois, en plus des 40Mds$ prévu initialement lors de la mise en place de son programme d'assouplissement quantitatif N°3... et ce, jusqu'à ce que le chômage retombe vers 6,5% (cela n'arrivera probablement pas avant fin 2014 d'après les économistes).
La vedette du jour au sein du jour fut ”Best Buy (+16%) avec l'anticipation du rachat de titres de l'entreprise par son propre fondateur (Richard Shulze) pour 5 à 6Mds$.
Cette perspective faisait bondir par contagion JC Penney de +7%, Target de +1,2%.

Au sein du Nasdaq, peu d'écarts spectaculaires : la hausse de Juniper +2,1% était contrebalancée par le repli d'Akamai -2,2%, la hausse de +1,6% d'AMD par le recul symétrique d'eBay.

Côté replis, beaucoup de valeurs du secteur “énergie” et “parapétrolières comme Range Resources ou Cabot Oil -3,5%, Noble Energy -2,5%, Frontier -2,3%, Halliburton -1,6%.
Bonne surprise après la clôture, Adobe prenait +4,8% en ' after hour ' grâce à des résultats supérieurs de 10% par rapport aux estimations.

Enfin, l'once d'or a rétrogradé sous les 1.700$, bien que l'annonce de la FED agisse en faveur de maintien des taux longs proches des planchers historiques, autour des 1,5% actuellement.


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI