Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Wall street finit sur une note indécise

Wall street : Wall street finit sur une note indécise

Wall street : wall street finit sur une note indéciseWall street : wall street finit sur une note indécise

NEW YORK (Reuters) - Les marchés américains ont fini sur une note indécise jeudi après les fortes prises de bénéfices enregistrées la veille, les investisseurs hésitant entre une éclaircie sur le front grec et les inquiétudes sur la situation de l'emploi.

L'indice Dow Jones a fini en repli de 0,34% ou 41,59 points, à 12.248,55 points, tandis que le Standard & Poor's 500 reculait de 0,12% ou 1,61 point, à 1.312,94 points. Le Nasdaq a en revanche gagné 0,15% ou 4,12 points, 2.773,31 points.

Côté bonne nouvelle, des responsables de la zone euro se sont mis d'accord sur le principe d'un nouveau programme d'ajustement de trois ans pour la Grèce, qui courra jusqu'en 2014 et impliquera le secteur privé, a-t-on appris de source proche des négociations.

En revanche, les investisseurs restent inquiets à propos de l'emploi à la veille de la statistique clé des chiffres mensuels du chômage. Les inscriptions hebdomadaires au chômage, publiées jeudi, ont diminué moins que prévu la semaine dernière, de 6.000, pour tomber à 422.000, alors que les économistes attendaient un chiffre de 415.000.

Les mauvais chiffres des créations de postes dans le secteur privé publiés par ADP mercredi ont incité de nombreux spécialistes à revoir à la baisse leurs anticipations pour l'ensemble de la statistique qui sera publiée vendredi. Le chiffre mensuel des créations d'emplois est désormais attendu à 150.000 en mai, selon les économistes interrogés par Thomson Reuters.

"Les marchés sont actuellement focalisés sur deux "e" : l'Europe et l'emploi et, s'il y a de la stabilité sur ces deux points, cela va donner confiance aux investisseurs", a déclaré Tom Galvin, chez Columbia Management.

Les bancaires se sont stabilisées après avoir baissé à la nouvelle que Goldman Sachs serait interrogé à propos de son rôle dans la crise financière.

Goldman Sachs a fini en baisse de 1,31% à 134,38 dollars tandis que l'indice des bancaires gagnait 0,17%.

En revanche, les déclarations de Moody's Investors Service sur la dette américaine n'ont semble-t-il pas joué sur la tendance.

Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...