Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Wall Street finit mitigée, nouveau record pour le Dow Jones

Wall Street : Wall Street finit mitigée, nouveau record pour le Dow Jones

tradingsat

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini sans grand changement mardi mais le Dow Jones est parvenu à inscrire un nouveau record de clôture, les investisseurs jouant la prudence après des statistiques perçues par certains comme encourageantes pour la conjoncture économique.

Les résultats jugés décevants de Wal-Mart ont toutefois pesé sur la tendance.

Le Dow Jones, qui regroupe 30 des principales capitalisations américaines a gagné 13,51 points, soit 0,07%, à 18.312,39, son deuxième record de clôture consécutif, après avoir inscrit en séance un nouveau plus haut historique à 18.351,36.

Le Standard & Poor's-500, plus large et principale référence de nombreux investisseurs, a cédé 1,37 point (-0,06%) à 2.127,83 et le Nasdaq Composite a reculé de 8,41 points (-0,17%) à 5.070,03.

Les mises en chantier de logements ont bondi de 20,2% en avril pour atteindre leur plus haut niveau depuis près de sept ans et demi et les permis de construire ont fortement augmenté.

Ces chiffres ont été publiés après une série d'indicateurs publiés ces derniers jours qui suggéraient au contraire que la Réserve fédérale pourrait attendre une accélération de la reprise avant d'entamer le resserrement de sa politique monétaire.

Certains investisseurs ont voulu voir dans ces statistiques le signe que l'économie reprend de la vigueur après un début d'année poussif, même s'ils plaident en faveur d'une remontée des taux d'intérêt de la Réserve fédérale d'ici quelques mois.

WAL-MART A PERDU PLUS DE 4%

"On reste dans le scénario 'Boucle d'or' de croissance modeste et d'inflation basse", résume Tim Ghriskey, directeur des investissements de Solaris Group.

La journée a par ailleurs été marquée par la forte hausse du dollar et la nette progression des marchés actions européens, dans le sillage des déclarations de responsables de la Banque centrale européenne (BCE) sur une accélération de ses achats d'obligations au cours des semaines à venir.

Le secteur de l'énergie a subi la plus forte baisse des dix principaux compartiments du S&P-500, abandonnant 1,2% en raison de la baisse marquée des cours du brut, en réaction à l'appréciation du billet vert.

Ce dernier a gagné près de 1,5% face à l'euro sur la journée, remontant à 1,1150 face à la monnaie unique.

Wal-Mart Stores, le numéro un mondial de la grande distribution, a abandonné 4,37%, la plus forte baisse du Dow, après ses résultats trimestriels, marqués par une croissance inférieure aux attentes de ses ventes à magasins comparables aux Etats-Unis.

Home Depot, l'autre grand distributeur à avoir publié ses comptes avant l'ouverture, a cédé 1,74%.

Parmi les variations marquantes du jour, l'éditeur de jeux vidéo Take-Two Interactive a bondi de 18,3% après un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, grâce aux ventes en ligne de "Grand Theft Auto V" et "NBA 2K15".

La marque de mode Urban Outfitters a chuté de 15%, la plus mauvaise performance du S&P-500, après des ventes inférieures au consensus.

(Sweta Singh et Noel Randewich, Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...