Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Wall Street finit mars en repli, baisse record pour l'euro

Wall Street : Wall Street finit mars en repli, baisse record pour l'euro

Wall Street : Le Dow Jones perd 1,09%, le Nasdaq cède 0,92%Wall Street : Le Dow Jones perd 1,09%, le Nasdaq cède 0,92%

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a reculé mardi assez nettement après le fort rebond de la veille, les indices majeurs bouclant ainsi une baisse mensuelle marquée.

Le Dow Jones perd 200,19 points, soit 1,11%, à 17.776,12 points. Le Standard & Poor's 500 recule de 0,88% à 2.067,89 et le Nasdaq Composite cède 0,94% à 4.900,884 points.

Sur le mois, le Dow perd 2%, le S&P 1,7% et le Nasdaq 1,3%.

Sur l'ensemble du premier trimestre, seul le Dow recule, de 0,3%, le S&P et le Nasdaq progressant respectivement de 0,4 et 3,5%.

Les valeurs de l'énergie ont souffert avec un nouveau repli de brut léger américain, qui perdu 1,08 dollar, soit 2,2%, à 47,60 dollars le baril.

Dans ce contexte, l'indice du secteur a cédé 0,92% et le titre Exxon Mobil a perdu 0,74%.

La baisse de mardi fait suite à une journée de lundi très riche en fusions et acquisitions qui avait permis au Dow Jones de réaliser sa plus forte hausse sur une séance en plus d'un mois.

"La séance d'aujourd'hui (mardi) est une réaction à celle d'hier et marque un retour à la normale mais le marché reste positif avec de nombreuses acquisitions en vue", commente James Dunigan, de PNC Wealth Management.

Le marché pourrait se montrer volatil dans les prochaines séances en attendant vendredi et l'indicateur vedette de la semaine : les chiffres de l'emploi.

Wall Street a pris connaissance mardi de l'indice de confiance du consommateur pour le mois de mars, qui s'est amélioré plus que prévu après s'être dégradé en février.

BAISSE RECORD POUR L'EURO

Sur le marché des changes, le dollar a progressé de 0,8% face à l'euro, qui boucle ainsi sa plus forte baisse trimestrielle face à la monnaie américaine depuis sa création il y a 15 ans.

L'euro, dont le repli s'explique notamment par le programme de rachat de dette lancé par la Banque centrale européenne, a perdu 11% face au billet vert sur l'ensemble du trimestre.

Sur le front obligataire, les prix des Treasuries ont grimpé en raison d'achats d'investisseurs institutionnels préparant leurs portefeuilles pour la fin du trimestre.

Aux valeurs, des opérations de fusions-acquisitions continuent d'animer le marché dans le sillage des mouvements de consolidation enregistrés la veille dans les biotechnologies.

Endurance Specialty Holdings recule de 4,9%. L'assureur va racheter le réassureur Montpelier Re Holdings (+3,04%) pour environ 1,83 milliard de dollars.

Contre la tendance, Johnson Controls prend 1,22%. Le spécialiste des dispositifs d'efficacité énergétique dans le bâtiment va vendre ses activités à destination des professionnels à CBRE Group (+2,3%) pour 1,48 milliard de dollars.

Sur le Nasdaq, le câblo-opérateur Charter Communications grimpe de 5,3% après avoir annoncé l'acquisition de Bright House Networks pour 10,4 milliards de dollars.

(Rodrigo Campos; Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...