Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street finit en hausse

Wall street : Wall street finit en hausse

Wall street : wall street finit en hausseWall street : wall street finit en hausse

NEW YORK (Reuters) - Les valeurs américaines ont fini en hausse jeudi, portée par la publication de résultats d'entreprises jugés solides, mais les gains ont été limités par des signes de faiblesse de l'économie américaine.

L'indice Dow Jones a gagné 0,42% ou 52,45 points, à 12.505,99 points, le Standard & Poor's 500 0,53% ou 7,02 points, à 1.337,38 points et le Nasdaq Composite 0,63% ou 17,65 points, à 2.820,16 points.

Sur la semaine, le Dow et le S&P ont gagné 1,3% et le Nasdaq 2%. Les marchés américains seront fermés vendredi pour le Vendredi Saint.

Les résultats supérieurs aux attentes publié par Apple mercredi après la clôture se sont ajoutés aux autres bonnes surprises annoncées par de grands noms comme Intel ou United Technologies. Apple a gagné 2,42% à 350,696 dollars.

Toutefois, les gains du marché ont été limités par l'annonce d'une baisse moindre qu'attendu du nombre d'inscriptions au chômage la semaine dernière aux Etats-Unis.

En outre, l'indice des conditions d'activité de la Réserve fédérale de Philadelphie a atteint un plus bas depuis novembre 2010.

D'où la circonspection des investisseurs, d'autant que quelque 180 sociétés de l'indice Standard & Poor's 500 doivent publier leurs résultats la semaine prochaine.

Du côté des hausses, Travelers s'est adjugé 3,7%. L'assureur immobilier a fait état d'un bond de 30% de son résultat trimestriel.

Le titre Manpower s'est apprécié de plus de 6%, à 68,14 dollars. Le groupe d'intérim a fait état d'une hausse plus importante que prévu de son bénéfice trimestriel.

L'action Biogen s'est envolé de 15,17% à 99,70 dollars. La biotech publié des données prometteuses sur un traitement expérimental contre la sclérose en plaques.

Même Morgan Stanley, qui a publié une baisse de près de 50% de son bénéfice, a fini en hausse de 1,7% à 26,48 dollars, parce que cette chute s'est révélée inférieure aux attentes.

Du côté des baisses, McDonald's a fini en repli de 1,9% à 76,91 dollars. Le numéro un mondial du hamburger a fait état d'une accélération de l'inflation des prix alimentaires.

General Electric a perdu 2,2% à 19,95 dollars. La forte hausse du résultat du conglomérat et le relèvement de son dividende ont laissé le marché de marbre.

Rodrigo Campos, Catherine Monin et Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI