Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Wall street finit en forte hausse grâce aux financières

Wall street : Wall street finit en forte hausse grâce aux financières

Wall street : wall street finit en forte hausse grâce aux financièresWall street : wall street finit en forte hausse grâce aux financières

NEW YORK (Reuters) - Les Bourses américaines ont terminé mardi en forte hausse, les investisseurs ayant profité d'un retour de l'optimisme quant à la résolution de la crise de la dette européenne.

L'indice Dow Jones a fini en hausse de 1,58%, ou 180,05 points, à 11.577,05 tandis que le S&P-500, plus large, a progressé de 2,04%, soit 24,52 points, à 1.225,38.

Le Nasdaq a quant à lui terminé sur un gain de 1,63% (42,51 points) à 2.657,43.

Les financières ont porté la séance grâce aux résultats meilleurs qu'attendu des banques, qui ont relégué au second plan les inquiétudes liées à l'avertissement de Moody's sur la note souveraine française.

Les trois indices majeurs ont passé une partie de la séance dans le rouge avant de se ressaisir. L'indice bancaire KBW a fini en hausse de 6,11%.

Bank of America a bondi de 10,12% à 6,64 dollars après avoir annoncé un bénéfice en hausse au troisième trimestre.

Goldman Sachs, qui, chose rare, a fait état d'une perte, a en revanche annoncé des réductions de coût, notamment sur les salaires de ses employés. Le titre a fini en hausse de 5,52% à 102,25 dollars.

"Si les financières se comportent mieux que certains le prévoyaient, c'est en partie parce que même si les bénéfices sont historiquement très très décevants, ils ne sont pas aussi mauvais que ce que pensaient la plupart des pessimistes", a commenté Peter Kenny, de Knight Capital.

"Les gens paniquaient en s'imaginant que les banques allaient annoncer des résultats si mauvais qu'ils détruiraient le plus petit début de confiance ou de rebond durable, or ce n'a pas été le cas."

Dans le secteur des technologiques, IBM a chuté de 4,12% à 178,90 dollars malgré des résultats conformes aux attentes, ceux-ci n'ayant pas suffi à calmer les inquiétudes des marchés sur le ralentissement des dépenses de technologies.

Yahoo et Intel ont annoncé après la clôture des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Les chiffres d'Apple étaient également attendus en après-Bourse.

Ryan Vlastelica, Gregory Schwartz pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...