Bourse > Actualités > Points de marché > Wall Street : Wall Street finit en baisse après un record en séance

Wall Street : Wall Street finit en baisse après un record en séance

Wall Street : Wall Street finit en baisse après un record en séanceWall Street : Wall Street finit en baisse après un record en séance

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a finalement terminé en baisse vendredi, les investisseurs se montrant tout à coup prudents à l'approche du week-end après avoir porté en séance le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, à un record.

L'indice Dow Jones a cédé 0,17%, soit 28,35 points, à 16.302,77 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 5,61 points, soit 0,30%, à 1.866,52 points. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 42,50 points (-0,98%) à 4.276,79 points.

Au cours de la séance, le S&P a inscrit un nouveau plus haut historique de 1.883,97 points.

"On se doutait que la zone des 1.875 points allait offrir une certaine résistance. A un moment, ce palier a été franchi mais nous n'avons pas pu nous y maintenir (...)", a déclaré Ken Polcari, analyste chez O'Neil Securities.

Les investisseurs ont gardé un oeil sur la situation en Ukraine, qui reste une source de vives tensions entre la Russie et l'Occident.

La Bourse de Moscou a encore cédé du terrain, les investisseurs commençant à craindre les effets de l'alourdissement des sanctions plus sévères qu'anticipé décidées par Washington à l'encontre du premier cercle des proches de Vladimir Poutine dans la foulée de l'annexion de la Crimée par la Russie.

Les Etats-Unis ne sont pas convaincus par les propos rassurants de la Russie selon lesquels les mouvements de troupes russes observés à la frontière de l'Ukraine sont de simples manoeuvres militaires, a déclaré Susan Rice vendredi.

Du côté des valeurs, le titre Nike a plongé de 5,12% à 75,21 dollars, accusant la plus forte baisse du Dow Jones, après que le fabricant d'articles de sport a dit que des effets de change négatifs, du fait des pays émergents, allaient peser sur ses résultats.

L'action Tiffany a de son côté reculé de 0,48% à 90,73 dollars, le joaillier ayant annoncé des résultats et des prévisions inférieures aux attentes.

La baisse marquée du Nasdaq a été notamment été provoquée par l'effondrement de l'action Symantec, qui a perdu 12,94% à 18,20 après que l'éditeur de logiciels de sécurité, qui pâtit de déclin des ventes de micro-ordinateurs, a annoncé jeudi avoir, pour la deuxième fois en moins de deux ans, remercié son directeur général.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI