Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Wall Street : Wall Street dans le désordre, les banques et l'énergie en soutien

lundi 6 décembre 2021 à 16h11
Wall Street : Wall Street dans le désordre, les banques et l'énergie en soutien

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York évolue dans le désordre lundi dans les premiers échanges, le Dow Jones et le S&P étant soutenus par les banques et les valeurs de l'énergie dans un contexte d'optimisme prudent sur le variant Omicron du coronavirus, tandis que les poids lourds du numérique pèsent sur le Nasdaq.

Une quinzaine de minutes après les premiers échanges, l'indice Dow Jones gagne 453,55 points, soit 1,31%, à 35.033,63 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,56% à 4 563,79 points.

Le Nasdaq Composite cède 0,26%, soit 39,86 points, à 15.045,606.

Alors que les marchés évoluent en dents de scie depuis deux semaines à la suite de la découverte du variant Omicron en Afrique du Sud, les nouvelles données sur cette souche du coronavirus semblent quelque peu rassurer les investisseurs.

D'après des experts sud-africains, le variant Omicron n'a pour le moment provoqué que des symptômes légers chez les patients atteints de la maladie.

Le docteur Anthony Fauci, principal responsable de la lutte contre les maladies infectieuses aux Etats-Unis, a en outre déclaré que ce variant ne présenterait pas un degré de gravité élevé.

Aux valeurs, les banques (+1,53%) et les financières (+1,33%) soutiennent le S&P-500 avec notamment Wells Fargo qui prend 2,74% dans la perspective d'un relèvement des taux de la Fed plus vite que prévu au regard des dernières déclarations de son président, Jerome Powell.

Les poids lourds de la technologie, comme Microsoft, Alphabet, maison mère de Google, Meta Platforms ou encore Amazon.com, reculent en revanche chacun de près de 1%. Nvidia abandonne 5,4% dans la crainte d'un blocage de son projet de rachat d'ARM.

Le compartiment de l'énergie (+0,52%) tire également le marché dans le sillage de la remontée des cours du pétrole, après la décision de l'Arabie saoudite d'augmenter les prix de vente de son brut de référence pour le marché asiatique et américain.

Kohl's bondit de 5,5% après une information selon laquelle le fonds d'investissement américain Engine Capital a demandé au distributeur d'envisager une vente du groupe ou une scission de ses activités de commerce électronique.

(Reportage Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2021 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs +42.19 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat