Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street a profité de l'optimisme sur le fesf en clôture

Wall street : Wall street a profité de l'optimisme sur le fesf en clôture

Wall street : wall street a profité de l'optimisme sur le fesf en clôtureWall street : wall street a profité de l'optimisme sur le fesf en clôture

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a gagné quelque 1% mercredi, le Dow Jones repassant même en séance en territoire positif depuis le début l'année, grâce à l'enclenchement du processus de ratification du fonds d'urgence de la zone euro par le dernier pays à ne pas l'avoir fait.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a progressé de 0,90%, soit 102,55 points, à 11.518,85. Le S&P-500, plus large, a pris 11,71 points, soit 0,98%, à 1.207,25. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 21,70 points (+0,84%) à 2.604,73.

Le marché actions américain est également porté par une dynamique haussière puisque le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, a bondi de 13,5% d'un récent creux touché en séance il y a huit jours, l'indice enregistrant sa plus forte progression sur sept séances depuis mars 2009.

En séance, le Dow Jones a atteint un plus haut de 11.625,30 points alors qu'il avait terminé l'année 2010 à 11.577,51 points.

Si le S&P est capable, comme il l'a fait en séance, de rester au-dessus de la barre de 1.215 points pendant quelques jours, cela pourrait être le signal d'un début de cycle haussier.

Le gouvernement slovaque démissionnaire et le principal parti d'opposition se sont entendus mercredi pour soutenir un renforcement du Fonds européen de stabilité financière (FESF) à l'occasion d'un nouveau vote au Parlement d'ici à vendredi.

Sur les 17 Etats membres de la zone euro, seule la Slovaquie n'a pas encore ratifié le plan qui renforce les prérogatives du FESF afin de lutter contre la crise de la dette. Le feu vert des 17 est nécessaire pour son entrée en vigueur.

Les valeurs financières ont profité au premier chef d'un espoir de la résolution de la crise de la dette souveraine de la zone euro, l'indice bancaire KBW progressant de 3,29%.

Alcoa, première composante du Dow Jones à annoncer ses résultats trimestriels, a fini en recul de 2,43% à 10,05 dollars après avoir fait état mardi soir d'un bénéfice inférieur aux attentes.

En revanche, l'action PepsiCo a progressé de 2,87% à 62,70 dollars à la suite de l'annonce d'une hausse de son bénéfice trimestriel.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI