Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street a pâti d'indicateurs américains mitigés

Wall street : Wall street a pâti d'indicateurs américains mitigés

Wall street : wall street a pâti d'indicateurs américains mitigésWall street : wall street a pâti d'indicateurs américains mitigés

par Edward Krudy

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé sur une note indécise mardi, une série d'indicateurs macro-économiques américains moins bons que prévu ayant conduit les investisseurs à marquer une pause après les gains importants accumulés par la place boursière américaine depuis le début de l'année.

l'indice Dow Jones des 30 industrielles a cédé 0,16%, soit 20,81 points, à 12.632,91. Le S&P-500, plus large, a perdu 0,60 point, soit 0,05%, à 1.312,41. En revanche, le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 1,90 point (+0,07%) à 2.813,84.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, est en hausse de 4,4% sur l'ensemble de janvier, le Dow Jones de 3,4% et le Nasdaq Composite de 8%. Wall Street affiche ainsi sa meilleure performance mensuelle depuis octobre.

Peu après l'ouverture de la séance, la moyenne mobile à 50 jours de l'indice S&P 500 a croisé à la hausse la moyenne mobile à 200 jours, un effet technique connu sous le nom de "golden cross".

La "golden cross" est habituellement perçu par les investisseurs comme un signal d'achat qui devrait pousser à la hausse les cours pendant les six prochains mois.

Wall Street avait ouvert en hausse, portée comme les Bourses européennes par l'espoir de voir bientôt aboutir un accord entre Athènes et ses créanciers privés sur la dette grecque et après l'adoption du nouveau traité de discipline budgétaire.

Mais Wall Street a ensuite pâti de la publication de résultats d'entreprise en demi-teinte et d'indicateurs économiques américains moins bons qu'attendu, qui sèment le doute sur la vigueur de la reprise de la première économie mondiale.

La confiance des consommateurs américains a chuté contre toute attente en janvier, reflétant leurs inquiétudes croissantes face à un marché du travail en berne: l'indice du Conference Board mesurant la confiance des consommateurs est tombé à 61,1 en janvier, contre 64,8 en décembre et 68,0 attendu.

L'indice des directeurs d'achats de la région de Chicago a lui aussi diminué, reculant à 60,2 après 62,2 en décembre, alors que les analystes tablaient sur une légère amélioration à 63,0, a annoncé mardi l'Institute for Supply Management-Chicago.

Le titre Pfizer a terminé en baisse de 0,83% à 21,40 dollars après que le géant pharmaceutique a fait état d'un bénéfice net en recul de 50% au quatrième trimestre.

L'action Exxon Mobil a reculé de 2,04% à 83,74 dollars, le géant pétrolier ayant certes dégagé des résultats trimestriels meilleurs que prévu mais n'ayant pas atteint le consensus en termes de production.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI