Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Wall street a fait du surplace dans de faibles volumes

Wall street : Wall street a fait du surplace dans de faibles volumes

Wall street : wall street a fait du surplace dans de faibles volumesWall street : wall street a fait du surplace dans de faibles volumes

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé quasiment inchangée mardi, la place boursière américaine faisant du surplace depuis deux jours dans de faibles volumes, les principaux indices n'arrivant pas à franchir des niveaux de résistance technique.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a cédé 0,05%, soit 6,13 points, à 12.393,90. Le S&P-500, plus large, a perdu 0,24 point, soit 0,02%, à 1.332,63. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 2,00 points (0,07%) à 2.791,19.

"Le fait que les volumes sont peu étoffés suggèrent qu'il n'y a pas de réel mouvement baissier à l'oeuvre", a déclaré Jeff Kleintop, analyste technique chez LPL Financial.

"Mais ceux qui veulent qu'il y ait davantage de volumes doivent avoir en tête qu'un rebond de ces volumes peut entraîner un retour de la volatilité."

Les investisseurs n'ont guère réagi aux minutes de la Fed, montrant que certains membres du comité de politique monétaire souhaitaient de leurs voeux un tour de vis d'ici la fin de l'année.

Le secteur technologique a été le principal animateur de la séance, notamment après l'annonce faite lundi soir par Texas Instruments de son intention de racheter National Semiconductor pour environ 6,5 milliards de dollars en numéraire, payant ainsi une prime de près de 80% pour le fabricant de puces analogiques.

Le titre Texas a progressé de 1,70% à 34,69 dollars tandis que celui de National Semiconductor a bondi de 71,0% à 24,06 dollars.

"Les valeurs technologiques sont à la pointe de la vague de fusions et acquisitions qui déferle", a déclaré James Swanson (MFS Investment Management).

L'opérateur Nasdaq OMX a par ailleurs annoncé un rééquilibrage de son indice Nasdaq 100 qui se traduit surtout par une baisse de la pondération d'Apple.

Le titre du fabricant de produits informatiques, qui reste le plus important composant de cet indice, a fini en baisse de 0,67% à 338,89 dollars.

Intel, Microsoft et Cisco Systems ont vu leur pondération augmenter, les titres ayant respectivement gagné 1,13%, 0,9% et 0,94%.

Google a cédé 3,16% à 569,09 dollars après qu'un article de l'agence Bloomberg a évoqué l'hypothèse d'une enquête de la Federal Trade Commission américaine pour abus de position dominante dans le domaine de la recherche sur internet.

L'action Abercrombie & Fitch s'est de son côté envolée de 10,82% à 65,57 dollars après que la chaîne de vêtements à destination d'un public adolescent a dit anticiper des résultats solides l'année prochaine.

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI