Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall street : Vif rebond de wall street dans l'attente du discours de bernanke

Wall street : Vif rebond de wall street dans l'attente du discours de bernanke

Wall street : vif rebond de wall street dans l'attente du discours de bernankeWall street : vif rebond de wall street dans l'attente du discours de bernanke

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a clôturé en forte hausse mardi, les acheteurs ayant refait leur apparition dans l'attente d'un discours que doit prononcer Ben Bernanke cette semaine.

Le président de la Réserve fédérale s'exprimera vendredi dans le cadre des rencontres annuelles de Jackson Hole (Wyoming).

L'indice Dow Jones gagne 322,11 points (2,97%) à 11.176,76. Le S&P-500 prend 38,53 points (3,43%) à 1.162,35. Le Nasdaq Composite gagne 100,68 points (4,29%) à 2.446,06.

Les technologiques et autres valeurs de croissance ont réalisé l'essentiel des gains. Les valeurs financières, qui avaient, comme celles de croissance, été très attaquées ces dernières semaines ont également remonté la pente et leur indice gagne 3,24%.

Les ventes de logements neufs ont reculé de 0,7% en juillet après un recul de 2,9% en juin. En rythme annuel, les ventes sont ressorties à 298.000 unités, au plus bas depuis février, après 300.000 (révisé de 312.000) en juin. Les analystes en anticipaient en moyenne 310.000.

Cette nouvelle statistique médiocre, qui contribue à dresser le panorama d'une économie en panne, laisse penser que la banque centrale prendra de nouvelles mesures de soutien à la croissance. Mais certains économistes doutent qu'elle aille jusqu'à lancer un troisième programme d'assouplissement quantitatif dit QE3.

"On parie que la Fed dira quelque chose et on achète par anticipation en conséquence", dit King Lip (Baker Avenue Asset Management).

"Je crois que personne ne veut être trop à découvert et négatif dans l'attente du discours de Bernanke vendredi", déclare Jim Awad (Zephyr Management).

Un séisme de magnitude 5,9 a frappé mardi la côte Est des Etats-Unis, de l'Etat de Virginie jusqu'à Boston, a annoncé l'Institut géologique américain (USGS). Les secousses ont été ressenties à la corbeille du New York Stock Exchange (Nyse), a dit un porte-parole, mais les transactions n'ont pas été perturbées.

Aux high techs, Nvidia et JDS Uniphase se sont distinguées par des gains respectifs de 10,8% et 9,5%.

L'action UBS cotée à New York a pris 5,23%. La banque suisse a annoncé mardi la suppression de près de 3.500 postes, dont 45% dans la banque d'affaires, afin d'économiser environ deux milliards de francs (1,76 milliard d'euros) d'ici la fin 2013.

Toutefois, Bank of America a cédé 1,87%, dans le crainte de nouvelles provisions, voire d'une augmentation du capital.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...