Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Vers une poursuite de la baisse avec le PIB

Wall Street : Vers une poursuite de la baisse avec le PIB

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés actions américains devraient poursuivre sur leur correction de la veille, alors que les chiffres du PIB publiés récemment tendraient à conforter l'hypothèse d'une santé économique autorisant la normalisation de la politique monétaire de la Fed.

A un peu plus d'une demi-heure de la cloche, les contrats 'futures' sur le S&P 500 reculent de 3,50 points, à 1.968,75 points, tandis que ceux sur le Nasdaq 100 abandonnent 9,75 points, à 4.062,50 points.

En clôture mercredi à New York, le Dow Jones a reculé de 0,2% à 16.974,3 points, le S&P 500 a cédé plus de 0,1% à 1.982,3 points et le Nasdaq Composite s'est contracté de plus de 0,3% à 4.549,2 points.

'Comme attendu, la banque centrale a mis un terme à son programme mensuel de rachats d'actifs et indiqué qu'elle maintiendra ses taux d'intérêt bas pour une période considérable', résume-t-on chez Wells Fargo Advisors.

Mettant en avant un discours plutôt confiant pour l'économie, Stan Shamu, stratégiste de marchés chez IG, suggère toutefois que le terme de 'période considérable' pourrait disparaitre en décembre, lorsque la Fed dévoilera des projections mises à jour.

Cette hypothèse pourrait être confortée par la croissance de l'économie américaine qui n'a décéléré qu'à +3,5% en rythme annuel au troisième trimestre, alors que les économistes s'attendaient à un ralentissement aux environs de +3%.

Par ailleurs, le Département américain du Travail a dénombré 287.000 nouveaux inscrits hebdomadaires au chômage lors de la semaine close le 25 octobre, contre 284.000 au terme de la semaine précédente (chiffre révisé de 283.000).

Côté valeurs, Visa a terminé son exercice 2013-2014 en beauté, battant les attentes des analystes sur son dernier trimestre, ce qui permet au groupe de services financiers d'annoncer un nouveau programme de rachats d'actions.

Pour sa part, le groupe agroalimentaire Kellogg a dévoilé un bénéfice net en baisse d'un tiers au titre de son troisième trimestre, sous l'effet d'éléments exceptionnels, en particulier les charges liées à son plan d'efficacité Project K.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...