Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : Vers une ouverture sur une note hésitante

Wall Street : Vers une ouverture sur une note hésitante

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans l'attente d'une série de statistiques, les marchés actions américains pourraient commencer la séance à proximité de leurs équilibres, les opérateurs pouvant être partagés entre volonté de prolonger le rally ou au contraire de prendre des bénéfices.

A un peu moins de trois quarts d'heure des premiers échanges, les contrats 'futures' sur le S&P500 reculent de 1,5 point à 2055 points et ceux sur le Nasdaq 100 abandonnent 2,5 points à 4262,25 points.

A la clôture de la séance de jeudi, le Dow Jones a progressé d'environ 1,5% à 17.814 points, de même que le S&P500 à 2.063,1 points, tandis que le Nasdaq Composite a grimpé de près de 1,8% à 4.750,4 points.

Les indices ont profité de l'annonce par la BCE d'un programme étendu de rachats d'actifs pour 60 milliards d'euros par mois, programme qui durera au moins jusqu'en septembre 2016, et qui pourrait être maintenu au-delà en fonction de la trajectoire d'inflation.

Sur le plan des statistiques, seront publiés en début de séance l'indice PMI flash de Markit pour le secteur manufacturier, puis les ventes de logements anciens et les indicateurs avancés du Conference Board pour le mois de décembre.

Dans l'actualité des entreprises, GE a légèrement dépassé les attentes du marché en termes de bénéfices sur les trois derniers mois de 2014, grâce à la bonne tenue de ses activités industrielles, pour lesquelles il affiche un carnet de commandes solide.

Honeywell a aussi dévoilé un BPA hors exceptionnel légèrement supérieur au consensus de marché comme à ses propres objectifs sur le dernier trimestre 2014, permettant au groupe industriel diversifié de confirmer ses prévisions pour l'année qui commence.

McDonalds a annoncé des bénéfices trimestriels globalement en ligne avec les attentes, quoiqu'en baisse sensible sous l'effet de l'appréciation du dollar et d'un recul de la fréquentation de ses restaurants, notamment en Asie.

Kimberly Clark a fait état d'un BPA trimestriel en fort repli, le groupe de biens de consommation courante ayant souffert d'effets de changes défavorables qui ont plus que compensé une croissance organique de 3% de ses ventes.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...