Bourse > Actualités > Points de marché > Wall street : Vers une ouverture plombée par l'europe

Wall street : Vers une ouverture plombée par l'europe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés américains sont attendus en retrait, face à une situation qui apparaît de plus en plus angoissante de l'autre côté de l'Atlantique.

À une demi-heure des premiers échanges, les 'futures' sur le S&P500 perdent 22,50 points à 1.129,75 points et ceux sur le Nasdaq100, 36,75 points à 2.127,50 points

Vendredi, le Dow Jones a perdu 2,7% à 10.992,1 points, le Nasdaq 2,4% à 2.468 points et le S&P500, 2,7% à 1.154,2 points. 'La possibilité d'un défaut de la Grèce a le plus retenu l'attention', explique Scott Marcouiller, de Wells Fargo Advisors.

La réunion des ministres des Finances du G7 ayant échoué à rassurer les marchés, la situation en Europe devrait continuer à peser lourdement sur le moral des opérateurs américains: l'Allemagne paraît de moins en moins disposée à soutenir la Grèce à tout prix et les dissensions semblent s'aggraver au sein de la BCE avec le départ de son économiste en chef.

L'attention se portera d'autant plus vers l'Europe qu'aucun indicateur n'est prévu cet après-midi, mais le calendrier s'annonce assez chargé sur les prochains jours, notamment jeudi avec l'inflation, la production industrielle et les indices d'activité 'Empire State' et 'Phily Fed'.

Cette salve de données sera d'autant plus suivie qu'elle précèdera un FOMC la semaine prochaine, où pourraient être prises des mesures de politique monétaire face au ralentissement de l'économie américaine.

La Réserve fédérale pourrait remettre en cause le projet de rachat par Capital des activités de banque en ligne aux États-Unis d'ING Group (ING Direct USA), à en croire un article du Wall Street Journal

McGraw-Hill, la maison-mère de Standard & Poor's, annonce son intention de se scinder en deux entreprises distinctes, consacrées respectivement aux activités de marchés, d'une part, et à l'éducation, d'autre part.

Broadcom a conclu un accord pour l'acquisition de Netlogic Microsystems, un fournisseur de semi-conducteurs à haute performance pour les réseaux de prochaine génération, pour une valorisation d'environ 3,7 milliards de dollars.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI